Éducation

Esch et Dudelange auront leur École européenne – Les Frontaliers


Le Luxembourg compte étendre l’offre scolaire (publique) proposée  dans une ou plusieurs langues de l’Union.

En juin dernier, Claude Meisch constatait : « Il y a une demande considérable pour les écoles européennes publiques au Luxembourg. J’espère que le prochain gouvernement les agrandira ou en créera davantage ». Confirmé dans ses fonctions de ministre de l’Éducation dans le nouveau gouvernement, il va pouvoir exaucer ce souhait.

Le Premier ministre a en effet garanti que la majorité CSV-DP ambitionnait d’ouvrir deux nouveaux établissements de ce type. L’un à Esch-sur-Alzette, l’autre à Dudelange. Voilà donc les 7e et 8e établissements internationaux publics sur les rails après la dernière ouverture du genre, l’École internationale Gaston Thorn dans la capitale à la rentrée 2022-23.

Auparavant, le Grand-Duché avait déjà inauguré Anne-Beffort à Mersch, l’EIMLB à Mondorf-les-Bains, Edward-Steichen à Clervaux,  l’EIDE dispersée entre Differdange et Esch et le Lënster Lycée à Junglinster. Autant de structures proposant un enseignant dans les langues officielles de l’Union.

Et de deux dans la capitale ?

Sauf que ces “écoles” sont victimes de leur succès. Les listes d’attente s’allongent et les refuis quand sonnent la rentrée sont nombreux. Il est vrai que la valeur ajoutée d’une instruction polyglotte, l’attrait du bac européen délivré à l’issue du cursus et l’absence de frais d’inscription ont de quoi attirer enfants de résidents, d’expatriés comme de frontaliers.

D’ailleurs, déjà, l’ouverture du seconde école européenne (ou internationale) à Luxembourg-ville semble faire partie des plans du ministère de l’Éducation. En tous cas d’ici 2028…

Mené à marche forcée (6 inaugurations en 7 ans), la création d’écoles européennes publiques relève de l’autorité du gouvernement. En effet, il s’agit là de structures 100% publiques dont les enseignants sont donc des fonctionnaires.

Il existe, en parallèle, des Écoles internationales privées. Celles-ci doivent obtenir un agrément de la part de l’État avant d’ouvrir leurs portes. Elles accueillent déjà plus de 6.000 jeunes à elles seules.

Retrouvez aussi nos actualités sur Instagram





Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button