Politique Internationale

Paris 2024 : Le Président du CIO et la Commission Exécutive “très satisfaits” des préparatifs – Sport & Société


A l’issue de la réunion de la Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO) à Paris, une visite du Village des Athlètes a été opérée en Seine-Saint-Denis. L’occasion pour les organisateurs de mettre en lumière l’avancée des préparatifs à moins de 240 jours de la Cérémonie d’ouverture des Jeux.

Visite de la Commission Exécutive du CIO au Village des Athlètes des Jeux de Paris 2024, vendredi 1er décembre 2023 (Crédits – IOC / Greg Martin)

Fin juillet 2023, en marge de l’activation du compte à rebours de l’ultime année avant l’ouverture des Jeux de Paris 2024, le Président du CIO avait eu l’opportunité de se rendre au cœur du chantier du Village des Athlètes qui a pris cette année une nouvelle dimension, avant la livraison prochaine du vaste site au Comité d’Organisation (COJO), puis l’ouverture des portes à compter du 15 juillet 2024.

Thomas Bach n’avait pas boudé son plaisir à inspecter l’un des futurs logements du quartier résidentiel qui s’étend sur 51 hectares à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et de L’Île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Comme il l’avait alors souligné :

Dans un an, les athlètes du monde entier vivront tous ensemble dans le Village Olympique, sous un même toit, pour participer à une compétition pacifique.

Ce Village Olympique sera leur chez-eux et, d’après ce que j’ai vu aujourd’hui, tout a été fait pour que leur expérience soit inoubliable.

Quelques mois plus tard, le Président du CIO – accompagné des membres de la Commission Exécutive, mais également du Président du Comité d’Organisation, Tony Estanguet, et du Président de la Commission de Coordination des JO 2024, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant – a pu à nouveau fouler les pavés et artères du futur Village.

A l’issue de la réunion de la Commission Exécutive qui avait posé ses valises dans la capitale pour, entre autres sujets à l’ordre du jour, acter l’enclenchement de la phase de dialogue ciblé avec les Alpes françaises et Salt Lake City (Utah, États-Unis) pour les Jeux d’hiver de 2030 et de 2034, une déambulation de deux heures a permis aux représentants olympiques de constater la finalisation en cours des travaux.

La visite – qui a également concerné le site du Centre Aquatique Olympique à Saint-Denis, face au Stade de France, où le chantier est là-aussi entré dans sa dernière ligne droite – a notamment conduit les acteurs du projet sous l’immense nef de la Cité du Cinéma qui, le temps des Jeux, sera le restaurant des athlètes.

Visuel du futur restaurant du Village des Athlètes de Paris 2024 agencé au cœur de la monumentale nef de la Cité du Cinéma (Crédits – Sodexo)

Pour l’occasion, une présentation du dispositif a été opérée, avec le concours de l’entreprise Sodexo, Supporteur Officiel de Paris 2024 qui emploiera 6 000 personnes durant les Jeux et qui, au travers de sa filiale Sodexo Live!, assurera la fourniture des repas à raison de plus de 40 000 prestations quotidiennes durant 5 semaines pour les milliers d’athlètes issus d’un panel conséquent de plus de 200 Comités Nationaux Olympiques (CNO) et plus de 180 Comités Nationaux Paralympiques (CNP).

Afin de réussir ce challenge sans commune mesure, le restaurant – qui sera de facto le plus grand du monde – proposera plus de 3 000 places assises, avec une plage horaire d’accessibilité quasi-complète sept jours sur sept. Six secteurs distincts seront agencés et orientés autour de quatre thématiques culinaires, allant de la gastronomie française à la cuisine asiatique, en passant par la cuisine caribéenne et un volet international.

Les athlètes auront dès lors accès à une variété de plats confectionnés selon les goûts de chacun, Sodexo Live! comptant mettre en œuvre un global inouï de 520 recettes.

Comme annoncé dès l’automne 2021, des nutritionnistes spécialisés dans le domaine du sport veilleront à la qualité des menus, avec également la participation de deux membres de la Commission des Athlètes de Paris 2024, à savoir Hélène Defrance, médaillée de bronze en voile aux Jeux de Rio 2016 et conseillère en nutrition et performance, ainsi que Stéphane Diagana, champion du monde du 400 mètres haies en 1997 et consultant pour les événements d’athlétisme diffusés sur France Télévisions.

Ainsi que prévu par Sodexo Live!, les repas seront élaborés avec le concours de Chefs reconnus, parmi lesquels des figures de la jeune génération comme Akrame Benallal, Amandine Chaignot et Alexandre Mazzia.

A l’extérieur de la Cité du Cinéma – dont l’architecture rappelle le passé industriel du site – le Président du CIO et les représentants de l’institution de Lausanne (Suisse) ont mesuré le degré d’avancement des aménagements urbains et paysagers.

Autour de Nicolas Ferrand, Directeur Général de la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO), plusieurs élus locaux étaient d’ailleurs au rendez-vous, dont le Maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, le Maire de L’Île-Saint-Denis, Mohamed Gnabaly, le Vice-Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis en charge des collèges et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Emmanuel Constant, et la Conseillère Régionale de la Région Île-de-France déléguée aux Jeux Olympiques et Paralympiques, Yasmine Camara.

Munis de casques de chantier, tous ont arpenté le Village, où la réalisation des espaces publics du futur quartier a entre autres ciblé le secteur du Mail Finot et sa rampe d’accès végétalisée jusqu’aux berges de Seine, elles-aussi en cours de requalification.

Les opérations menées jusqu’à présent ont en outre concerné ces derniers mois la pose de la rampe hélicoïdale qui permettra de relier lesdites berges jusqu’à la place du Village qui, au moment des Jeux, sera un point de rencontres pour les compétiteurs, tant avec leurs familles qu’avec les journalistes accrédités.

Revenant sur l’expérience que les athlètes vivent au moment des Jeux, Thomas Bach a notamment affirmé :

En tant qu’olympien, c’est toujours un grand moment d’être dans un Village Olympique, car tous les olympiens vous diront qu’une fois les Jeux terminés, ils rencontrent d’autres athlètes olympiques et qu’il suffit d’une minute pour qu’ils commencent à parler du Village Olympique et de l’expérience qu’ils y ont vécue”.

Comme un écho à son propos de l’été passé, le Président du CIO a poursuivi sur un ton des plus élogieux, confirmant la confiance de l’institution vis-à-vis des organisateurs français :

C’est ici, dans ce Village Olympique, que battra le cœur des Jeux et que les athlètes bénéficieront de conditions idéales. Ce que l’on peut voir ici est vraiment spectaculaire. C’est compact, très pragmatique, et le cadre est magnifique, de la Seine aux appartements.

En étant ici, dans ce hall transformé, vous pouvez vraiment ressentir la métamorphose que connaît la Seine-Saint-Denis grâce à ces Jeux Olympiques.

Je peux affirmer sans crainte que non seulement moi mais aussi l’ensemble de la Commission Exécutive du CIO sommes très satisfaits de l’état d’avancement des préparatifs.

Les membres de la Commission Exécutive du CIO au siège du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024, vendredi 1er décembre 2023 avec, au centre, le Président du COJO, Tony Estanguet, et le Président du CIO, Thomas Bach (Crédits – IOC / Greg Martin)

Bien sûr, ce commentaire a été reçu avec appréciation du côté des organisateurs des Jeux qui avaient auparavant présenté quelques chiffres à la Commission Exécutive, notamment en ce qui concerne le niveau actuel de la billetterie des Jeux.

En tenant compte du fait que 400 000 nouveaux billets ont été injectés cette semaine sur la plateforme numérique dédiée – avec 350 000 ventes en 24h et le réassort en conséquence de 50 000 billets supplémentaires – Paris 2024 peut s’enorgueillir d’avoir déjà écoulé plus de 7,5 millions de billets sur les 10 millions prévus pour les Jeux Olympiques.

La demande pour les Jeux Paralympiques – bien que non-dévoilée à ce stade – apparaît pour sa part encourageante à en croire le Président du COJO qui s’était exprimé sur le sujet peu après l’ouverture de la billetterie paralympique en octobre 2023.

A ce stade, pour la seule billetterie des Jeux Olympiques, les ventes ont concernées pas moins de 197 pays, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne et les Pays-Bas étant les demandeurs les plus importants derrière la France.

Le COJO a aussi pris soin de mentionner l’engouement autour du Relais de la flamme, composante majeure de la stratégie de mobilisation populaire à l’approche des Jeux.

Sur ce point particulier, pas moins de 90 000 candidatures ont été enregistrées pour 11 000 places de relayeurs disponibles, soit 10 000 pour le Relais de la flamme olympique et 1 000 pour le Relais de la flamme paralympique.

Au cours de sa venue en région parisienne cette semaine, la Commission Exécutive a par ailleurs été informé de la stabilité du budget d’organisation révisé en fin d’année 2022 à 4,38 milliards d’euros.

Sur le plan des finances toujours, les membres de la Commission ont également été avisés de l’inauguration de nouvelles boutiques officielles auxquelles s’ajouteront trois stands éphémères à l’occasion des festivités de Noël.

Que ce soit dans les boutiques officielles ou auprès des points de vente agréés, la montée en puissance du Programme des Produits Officiels sous Licences – se fondant sur 70 détenteurs de licences à date, dont 90% de petites et moyennes entreprises – prend en tout cas un certain élan et se confirmera dans les mois qui viennent.

Ainsi, ce sont aujourd’hui un total de 3 000 produits qui sont présentés sur les différents supports, que ce soit dans les boutiques officielles, sur la plateforme numérique consacrée et au sein de 5 000 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire national. Ce chiffre atteindra le cap des 8 000 produits durant les Jeux, avec un nombre de points de vente qui grimpera alors à 30 000.

En parallèle des éléments budgétaires et des actions portant sur la mobilisation de la population, l’instance olympique s’est vue exposer l’état d’avancement des dossiers relevant davantage de la responsabilité de l’État.

Pour cela, Michel Cadot, Délégué Interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, et Laurent Nuñez, Préfet de Police de Paris, ont été sollicités pour présenter les réflexions et schémas travaillés dans les domaines-clés de la sécurité et des transports, comprenant le plan de circulation modifié dans Paris intra-muros à proximité des sites destinés à accueillir les épreuves durant les Jeux.

Ainsi que l’a résumé Thomas Bach à l’issue des travaux communs entre la Commission Exécutive et le COJO :

Cette réunion et les rapports de la Commission de Coordination du CIO nous rassurent sur le fait que Paris 2024 est bien préparé pour l’année à venir.

Le CIO s’est engagé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer activement à ces Jeux Olympiques, qui seront un tournant dans l’histoire en étant plus durables, plus urbains, plus inclusifs et plus égalitaires, conformément à leur slogan “Ouvrons grand les Jeux.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button