Athlétisme

Gujan-Mestras : deux anciens champions du circuit sacrés ce lundi de Pâques lors des finales des 3 pistes – Sud Ouest


Comme tous les lundis de Pâques, le complexe sportif de Chante-Cigale a retrouvé son affluence des grands jours et vécu intensément la troisième étape du circuit des 3 Pistes. Tôt le matin, l’espace entre l’anneau routier et les terrains de football s’est transformé en un grand rassemblement de camping…

Comme tous les lundis de Pâques, le complexe sportif de Chante-Cigale a retrouvé son affluence des grands jours et vécu intensément la troisième étape du circuit des 3 Pistes. Tôt le matin, l’espace entre l’anneau routier et les terrains de football s’est transformé en un grand rassemblement de camping-cars et de bus. Un village international aux accents de toutes les langues européennes a vu le jour.

Après les escales de Pibrac (31) samedi, Valence d’Agen (82) dimanche, les 461 patineuses et patineurs de toutes les catégories, de tous les niveaux, du super mini aux champions du monde, se sont retrouvés à Gujan-Mestras. Ils ont été accueillis par les bénévoles du roller skating in line (RSGM in line) pour cette journée de finales. Des bénévoles au service des compétiteurs, de leurs accompagnateurs et des visiteurs toujours très motivés pour que la journée soit belle et réussie.

Les courses de fond maintenues

Quel que soit le temps, les 3 pistes savent s’adapter rapidement à la situation pour que la fête soit belle et réussie. Tout était prêt sur l’anneau de vitesse Régis Broustaut pour le début des épreuves lorsque la pluie s’est invitée, rendant la piste impraticable. Alors, plutôt que d’attendre, changement de programme, les bénévoles se sont mis au travail pour transférer les installations sur l’anneau routier. Les organisateurs, Rolland Broustaut et Daniel Bonithon, ont revu le programme pour ne garder que les courses de fond en supprimant les épreuves de vitesse.

Pendant quelque temps, il a même été question de supprimer les deux courses seniors pour rester dans les temps. « Les officiels ont réussi à enchaîner les épreuves le plus rapidement possible. Nous avons pu maintenir ces deux courses en les transformant en 5 000 mètres au lieu de 10 000. Tout le monde a été content et le spectacle a été assuré jusqu’au bout. Malgré les perturbations, pluie et soleil, l’ambiance est restée bonne » confie Rolland Broustaut, président du RSGM in line.

Les champions sacrés

Les finales ont été très disputées dans toutes les catégories, elles ont donné lieu à de belles empoignades, sans toutefois laisser trop de place au suspens. Chez les seniors, elles ont sacré deux anciens vainqueurs.

Chez les dames, Marie Dupuy avait déjà inscrit son nom dans les tablettes en 2019. Elle devance Alison Bernardi et Marine Lefeuvre qui avait remporté l’épreuve l’an dernier. Chez les hommes, Martin Ferrier, blessé, a été contraint de jeter l’éponge alors qu’il était en tête du classement. Nolan Beddiaf, vainqueur en 2017, inscrit de nouveau son nom au palmarès de l’épreuve. Il devance Matthis Rocher et Victor Haerts.

Les Gujanais en compétition ont défendu leurs chances ; Samuel Richard termine 6e chez les mini. Maxime Pasquier se classe 19e cadet et son frère Nicolas 18e benjamin. Dans la catégorie junior A, Ethan Roland termine 17e, Tom Cameron est 20e. En senior féminine, Léa Roland se classe 19e. Chez les hommes, Timothy Loubineaud termine 5e et Antoine Broustaut 39e.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button