Santé

Garder une bonne nouvelle secrète est positif pour notre santé mentale selon cette étude. – Psychologies.com


Ne pas divulguer une bonne nouvelle peut avoir des effets positifs sur votre santé mentale. Mais à certaines conditions.

Votre avez obtenu une promotion ? Vous attendez votre premier bébé ? Vous venez d’accepter un nouvel emploi ? Il n’est pas toujours nécessaire d’en parler de suite. Bien que l’idée de partager des nouvelles positives avec ses proches puisse être attrayante, il s’avère que garder ces informations pour soi peut être bénéfique pour votre santé mentale. En effet, garder pour soi une nouvelle positive peut avoir un « effet énergisant ». C’est ce qu’indique une étude publiée dans le Journal of Personnality and Social Psychology.

Une bonne nouvelle que l’on garde pour soi est « énergisante »

Pour la réalisation de l’étude, les chercheurs ont utilisé 2 800 personnes âgées de 18 à 78 ans. Les participants ont reçu une liste avec 38 exemples de nouvelles positives. En moyenne, ils ont déclaré qu’ils vivaient 15 expériences contenues sur la liste dont 5 à 6 dont ils n’avaient parlé à personne. Les chercheurs ont ensuite séparé les participants en 2 groupes, l’un devait penser aux nouvelles partagées et l’autre groupe à celles qu’ils avaient gardé secrètes. Le deuxième groupe a déclaré se sentir plus « énergique » que le premier. « Ce n’est pas de l’énergie dans le sens boire du café » a déclaré le Pr Michael Slepian, chercheur principal de l’étude, auprès du New York Times. « C’est une énergie psychologique, plus comme le sentiment que vous ressentez lorsque vous êtes profondément engagé dans quelque chose« .

Les secrets négatifs nous épuisent

A l’inverse, les secrets négatifs comme les mensonges ont tendance à épuiser ceux qui les gardent. Ils peuvent égaler causer de l’anxiété et de la rumination. Les chercheurs ont également constaté que ceux qui gardaient des secrets positifs étaient beaucoup plus susceptibles de répondre qu’ils étaient motivés par des raisons internes et non parce qu’ils ressentaient des pressions extérieures, ce qui était le cas pour les secrets négatifs. « Si vous gardez l’information secrète simplement parce que vous le voulez et que votre choix reflète vos valeurs et convictions personnelles, cette étude montre qu’elle peut en fait être bénéfique » a souligné le Pr Slepian.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button