Basket-ball

NBA – Le séjour en France qui a bouleversé la carrière de Kobe Bryant : « Ça m’a… – Parlons Basket


Par Pierre-Andréa Fraile | Journaliste sportif

Aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs joueurs jamais passés par la NBA, Kobe Bryant affichait une histoire particulière avec la France. C’est d’ailleurs sur place qu’il aurait trouvé la clé pour remporter ses deux derniers titres selon ses dires.

S’il a toujours possédé un passeport américain, il a longtemps pu se considérer comme un citoyen du monde. Kobe Bryant a en effet passé une partie de sa jeunesse loin des États-Unis, obligé de suivre son père, Joe, et ses voyages à l’étranger dans le cadre de sa carrière de basketteur. C’est d’ailleurs grâce à cela que l’ancien arrière des Lakers maitrisait l’italien… ainsi que quelques mots de français.

En effet, alors qu’il n’avait que treize ans, le Young Mamba a débarqué dans l’Hexagone, et plus spécifiquement à Mulhouse pour y accompagner son paternel. Un passage long de quelques mois durant lequel il a pu découvrir la culture française ainsi que la beauté du pays. Cela l’a peut-être encouragé à y faire son retour pratiquement 20 ans plus tard, alors qu’il se trouvait en plein doute après avoir notamment été élu MVP.

La prise de conscience salvatrice de Kobe Bryant en France

Au sortir de la saison 2007-08, Bryant traverse une certaine crise existentielle. Tout juste battu par les Celtics en Finales, il ne compte alors « que » trois bagues de champion et n’est toujours pas parvenu à en décrocher une sans Shaquille O’Neal. C’est alors qu’il décide de partir en vacances en France avec sa femme, Vanessa, et qu’il y tire un grand enseignement. Il raconte dans une conférence pour le Milken Institute :

On se baladait en France et la chose qui m’a vraiment marqué, c’est à quel point tout était beau. Les fleurs, les arbres : tout était magnifique et ça m’a fait réfléchir. J’ai remarqué la beauté de ces choses, mais elles n’auraient pas été aussi belles sans le soleil. Et pourtant, je ne me suis pas dit à ce moment-là, « Wow, le soleil est tellement beau. » J’admirais bien distinctement la beauté de ces choses-là.

De la même manière, le soleil sait quand disparaitre. Trop de soleil, ce serait dangereux, pas vrai ? Ça m’a aidé à comprendre comment mener mon équipe. Donc quand je suis revenu en 2009 et que les gens regardaient les Lakers jouer, ils ne regardaient pas Lamar Odom en se disant, « Wow, il est bon parce que Kobe est là ! » ou « Kobe le rend meilleur ! » Ils appréciaient Lamar Odom pour ce qu’il était.

Si certains peuvent considérer cette histoire comme romancée par Kobe, force est de constater que son destin s’est retrouvé chamboulé dans les mois qui ont suivi. De retour en Finales en 2009, il y a cette fois-ci remporté le titre qu’il convoitait depuis tant d’années, et a même réussi à rééditer cette prouesse la saison suivante. Tout cela, soi-disant grâce aux simples paysages enchanteurs que renferme la France.

Dévasté suite à la perte des Finales 2008, Kobe Bryant aurait trouvé son salut lors d’une simple balade en France avec Vanessa. Un récit dont la véracité reste impossible à prouver, mais qui fait en tout cas la promotion de l’Hexagone et de sa beauté.



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button