Environnement

Semaine Écologie, environnement et biodiversité : la recherche au service des grands enjeux de demain – Centre national de la recherche scientifique (CNRS)


S’inspirer de la nature pour innover, mieux prédire le devenir des écosystèmes marins et terrestres dans le contexte du changement climatique, anticiper les impacts des pollutions ou encore mieux comprendre l’évolution des comportements du vivant dans un contexte de changement global sont quelques exemples parmi beaucoup d’autres mobilisant l’expertise scientifique des laboratoires du CNRS en écologie, environnement et biodiversité. Afin de mieux faire connaître comment la recherche dans ces domaines est en prise avec des enjeux concrets, une semaine nationale « écologie environnement biodiversité » est organisée par le CNRS du 12 au 16 juin prochain, dans plusieurs villes de France.

À cette occasion, le CNRS invite différents acteurs du monde socio-économique et des collectivités territoriales à découvrir les recherches en écologie, environnement et biodiversité menées dans ses laboratoires. Il s’agit également de renforcer les collaborations existantes, de créer de nouveaux partenariats locaux afin de faire face collectivement aux défis environnementaux et de venir en appui à la décision.

Cette semaine d’échanges avec les scientifiques comprendra des événements variés (conférences, table-rondes, visites de dispositifs de recherches, etc…). Elle sera par exemple l’occasion de participer à une promenade naturaliste animée par des scientifiques au Parc de la Feyssine de Lyon, de visiter des plateformes de recherche en archéologie ou en écologie expérimentale à Toulouse ou encore à des interventions sur des exemples de collaboration entre scientifiques et collectivité territoriale à Montpellier en écologie urbaine, ou écologie de la santé.

Retrouver les programmes site par site sur : https://www.inee.cnrs.fr/fr/semaine-ecologie-environnement-biodiversite

Journalistes, si vous souhaitez assister à certaines interventions, merci de vous inscrire auprès d’Aurélie Meilhon: aurelie.meilhon@cnrs.fr.

 

Crépis de Nîmes, “Crepis sancta”, une espèce allogame de plante sauvage parente du pissenlit qui pousse en abondance en ville, ici à Montpellier, souvent dans des endroits improbables. Elle a la particularité de produire deux types de graines : une majorité de graines plumeuses qui peuvent être dispersées par le vent et une minorité de graines plus lourdes qui tombent à son pied. Chaque année, les crépis des villes produisent de plus en plus de graines lourdes plus aptes à germer dans un milieu urbain. La plante s’est donc adaptée aux modifications de son environnement. Le crépis de Nîmes est un exemple d’évolution rapide d’une espèce végétale, dans un écosystème victime du morcellement du fait de l’urbanisation.
© Gilles PRZETAK / CEFE / CNRS Images



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button