Basket-ball

Basketball-démissionnaire de son poste de sélectionneur et de Dtn : Moustapha Gaye jette l’éponge – Sud Quotidien


Après avoir annoncé son départ à la tête de l’équipe nationale féminine, Moustapha Gaye a pris la décision de quitter ses fonctions de Directeur technique national (DTN) qu’il a cumulé pendant trois ans avec celui d’entraineur.  Il a annoncé sa décision dans une lettre qu’il a adressée au président de la Fédération sénégalaise de Basketball. S’il a évoqué des «raisons personnelles», le technicien semble être emporté par les critiques de joueuses et même de responsables fédéraux qui ont éclaté après la finale de l’Afrobasket féminin perdue au Nigeria.  Mais aussi des mesures qu’auraient demandé la FIBA à l’encontre de l’ex sélectionneur des «Lionnes».

Après le poste d’entraineur, Moustapha Gaye a décidé de mettre fin à ses fonctions de Directeur technique national (DTN) qu’il a cumulé pendant trois ans avec celui d’entraineur. Le désormais ex-sélectionneur a annoncé sa démission hier, jeudi 10 août, dans une lettre rendue public et adressé au président de la Fédération sénégalaise de basket. «Monsieur le président de la fédération sénégalaise de basket ball, Je viens par ce message vous demander de me décharger de mes fonctions de directeur technique national pour des raisons personnelles. Tous mes remerciements et ma gratitude d’avoir pensé à moi pour cette fonction combien prestigieuse. Merci encore pour ces trois années de collaboration. Mes remerciements sincères à tous les membres du comité directeur et bonne chance pour l’atteinte de vos objectifs futurs», lit-on dans ce message largement relayé dans les sites d’informations et partagé dans différentes plateformes.

S’il n’a pas évoqué que les «raisons personnelles» pour motiver son départ, le désormais ex sélectionneur semble faire les frais de son coup de sang lors de l’Afrobasket.

Une vague de récriminations sur la tête du technicien

Une attitude malheureuse qui n’est pas sans rappeler le geste assez violent contre la joueuse sénégalaise  d’origine malienne, Ramata Dao en plein  Afrobasket remporté en 2015  à Yaoundé (Cameroun). Comme si la vive altercation avec la joueuse Fatou Pouye lors de la victoire des «Lionnes» devant le Cameroun, n’avait pas suffit, voilà que le coach des Lions essuyait cette fois des critiques de la meneuse Cierra Dillard.

Après la finale perdue contre le Nigéria, la joueuse américaine naturalisée lui reproche d’avoir abandonné son équipe à la mi-temps. ‘’La différence entre les équipes dans un championnat, c’est l’entraîneur. C’est la première fois que je vois un entraîneur abandonner et lâcher son équipe à la mi-temps d’un match’’, lançait-elle sur son compte instagram avant de supprimer le message.

Ces vagues des récriminations ne semblent toutefois pas altérer sa volonté de se démettre de ses fonctions de sélectionneur. A l’en croire sa décision de mettre fin au cumul de son poste de sélectionneur et de directeur technique était, selon lui,  déjà  bien envisagé. « Le cumul de fonction prendra fin au soir du 6 aout. Le président Babacar Ndiaye l’a annoncé il y a quelques temps, c’est pourquoi je ne voulais pas en parler. On en a parlé lui et moi et le cumul ne peut pas continuer. Moi-même je ne le souhaite pas. Le cumul est terminé à partir de cet Afrobasket et j’en suis ravi. Parce que j’ai beaucoup de choses à faire dans la direction nationale, au niveau du management des équipes nationales », confiait-il.

Malgré cette position, Moustapha Gaye n’a pas été épargné par certaines récriminations souvent au sein de la Fédération sénégalaise de basket (Fsbb).  Aurait-t-il été contraint de céder à la demande de FIBA Afrique qui aurait demandé à la Fédération sénégalaise de basket de prendre des mesures à l’encontre de l’ex sélectionneur des « Lionnes ». Ou a-t-il cédé à une pression du bureau fédéral ? Quoiqu’il en soit, El Hadji  Sarr, troisième vice-président de la Fédération sénégalaise de basket a déjà annoncé la couleur.  Le responsable fédéral  est, en effet, revenu à la charge pour administrer, dans des propos qui lui sont prêtés,  un «dunk» sur la tête du patron technique du basketball sénégalais. « Démission ou pas du DTN, une  évaluation sans complaisance  se fera. Trop de chose se sont passées pour penser que la Fédération ne donnera pas suite, il y va de notre crédibilité », a-t-il écrit dans un post largement partagé dans les réseaux sociaux. Ce qui dénote d’une tension qui couvait déjà  à la veille de l’Afrobasket de Kigali. On se rappelle que Moustapha Gaye avait déjà fait une sortie pour apporter une réponse musclée au vice-président qui dénonçait le cumul de DTN et de sélectionneur. La fin de l’été risque d’être volcanique au sein de l’instance fédérale.

Omar DIAW



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button