Éducation

Washington, Londres et Ottawa sanctionnent l’ancien gouverneur de … – Arabnews fr


WASHINGTON: Les Etats-Unis, avec le Canada et le Royaume-Uni, ont imposé jeudi des sanctions économiques pour corruption à l’encontre de l’ancien gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, qui a quitté son poste le 31 juillet après 30 ans à la tête de l’institution.

Le département américain au Trésor a indiqué que ses “actions corrompues et illégales ont contribué à l’effondrement de l’État de droit au Liban”, selon un communiqué.

Le mandat de Riad Salamé s’est achevé le 31 juillet sans qu’un successeur ne lui soit trouvé, dans un pays en plein effondrement économique.

L’ancien gouverneur “a abusé de sa position de pouvoir, probablement en violation de la loi libanaise, pour s’enrichir et enrichir ses associés en acheminant des centaines de millions de dollars par le biais de sociétés écrans en couches pour investir dans l’immobilier européen”, indique encore Washington.

Les sanctions américaines, britanniques et canadiennes visent Riad Salameh, son frère Raja Salameh et son ancienne assistante Marianne Hoayek, tandis que Washington et Londres incluent également son ancienne compagne Anna Kosakova dans leurs listes.

En outre, les États-Unis ont aussi sanctionné son fils Nady Salameh.

Ces mesures gèlent leurs avoirs dans les trois pays, leur interdisent de séjourner au Royaume-Uni et au Canada et interdisent tout commerce avec les entreprises et particuliers canadiens et américains.

En tout, 300 millions de dollars américains (272 millions d’euros) auraient ainsi été détournés de la banque centrale libanaise, précise le ministère des Affaires étrangères britannique.

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a déclaré que les sanctions envoyaient un message clair selon lequel les alliés “ne toléreront pas les actes de corruption à grande échelle qui ont contribué à l’effondrement économique du Liban”.

Gouverneur de la banque centrale de 1993 jusqu’à la fin du mois dernier, M. Salamé a été l’architecte d’une politique financière ayant permis au Liban de rebondir après 15 années de guerre (1975-1990).

Mais avec la plongée du pays dans une grave crise économique depuis fin 2019, beaucoup le rendent responsable, avec les dirigeants politiques auxquels il est étroitement lié, de la ruine du Liban.

M. Salamé est aussi dans le collimateur de la justice libanaise et européenne, et des enquêtes sur sa fortune en Europe sont en cours.

Un responsable de la justice libanaise a toutefois indiqué à l’AFP jeudi que l’enquête nationale sur la fortune de Riad Salamé avait été suspendue – potentiellement pour des mois ou des années – après que le juge d’instruction Charbel Abu Samra a été poursuivi par un autre juge pour avoir manqué à l’obligation d’arrêter l’ancien gouverneur.

Les audiences prévues jeudi pour l’ancienne assistante de M. Salamé, Marianne Hoayek, et son frère Raja, tous deux visés par les sanctions occidentales, ont également été reportées, a ajouté le fonctionnaire.

Un deuxième fonctionnaire de justice, proche d’Abu Samra, a déclaré que “ce qui s’est passé n’a pas d’explication”.

Les deux fonctionnaires judiciaires ont requis l’anonymat car ils n’étaient pas autorisés à parler aux médias.

Riad Salamé, ancien banquier d’affaires franco-libanais, fait également l’objet de deux mandats d’arrêt émis par la France et l’Allemagne, mais le Liban n’extrade pas ses ressortissants.



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button