Rugby

RUGBY. ”On ne peut pas dire qu’on est prêts”, l’UBB en Quête de … – Le Rugbynistère


C’est sous le soleil de Dax que les rugbymen du Stade Rochelais ont brillé face à l’Union Bordeaux-Bègles lors d’un duel amical intense ce jeudi. Les Maritimes, forts de leur double sacre européen et de leur récente finale en Top 14, ont fait parler leur expérience en dominant l’UBB 26 à 15. Ce match, réminiscence de la demi-finale précédente, a confirmé la détermination des Jaune et Noir avant d’attaquer la saison 2023/2024.

Les essais se sont succédé, rythmant une rencontre où chaque équipe cherchait à affiner sa préparation. Kuntelia (12e), Bosmorin (27e), Bollengier (38e) et Reus (73e) ont inscrit leurs noms au tableau d’affichage pour La Rochelle, tandis que Tambwe (7e) et Vili (67e) ont répliqué vaillamment pour les Girondins.

Loin d’être suffisant pour Romain Buros, l’arrière de l’UBB. Ses mots francs et sans détour révèlent une équipe en quête d’ajustements cruciaux avant le lancement du Top 14. « On ne peut pas dire qu’on est prêts, mais on sait ce qu’on a à travailler et on a l’ambition d’être prêt pour la semaine prochaine », a-t-il affirmé. Les erreurs individuelles ont été pointées du doigt, mais l’optimisme demeure dans les rangs bordelais.

La première période a montré une nette supériorité des Jaune et Noir, marquant trois essais contre un encaissé (8-19). L’UBB a montré une meilleure forme en seconde mi-temps mais a été en proie à des difficultés pour rattraper son retard. Les remplaçants rochelais, majoritairement issus des Espoirs de la saison précédente, ont résisté vaillamment.

Tani Vili a brièvement rallumé l’espoir pour l’UBB (15-19, 68e), mais le champion du monde des moins de 20 ans, Hugo Reus, a scellé le sort du match avec une ultime réalisation (15-26, 74e).

Le stade Maurice Boyau a vibré au rythme de cette opposition de titans, où les supporters – plus de 5 000 personnes selon Sud Ouest – ont été témoins d’un rugby intense et passionné. Le Stade Rochelais, titré en Europe et finaliste du Top 14, a confirmé sa forme face à des Bordelo-Béglais déterminés mais en quête de réglages.

Cette joute amicale a été un avant-goût savoureux de la saison à venir, une promesse de compétition acharnée et de moments mémorables sur les terrains du Top 14. Le rugby hexagonal reprend ses droits juste avant le coup d’envoi de la Coupe du monde. Pour rappel, il n’y aura pas de Top 14 pendant le Mondial 2023.





Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button