Culture et Société

Féau Boiseries crée des décors extraordinaires pour les demeures … – Forbes France


Imaginez en plein Paris une collection privée de milliers de décors remarquables et iconiques conservée dans un atelier de 1800 m2. Bienvenue chez Féau Boiseries, cette Maison fondée en 1875 s’inspire de ses archives historiques pour créer, fabriquer et installer des reproductions exceptionnelles dans les demeures de rêve des très grandes fortunes. Elles sont réparties aux quatre coins du globe. Féau Boiseries a notamment participé à l’aménagement d’un décor d’intérieur d’un palais privé japonais de 38 000 m2 situé près de Tokyo. Entretien avec Guillaume Féau, Président de Féau Boiseries, membre du Comité Colbert depuis 2021.

 

Quel est le métier de Féau Boiseries ?

 

Guillaume Féau: Notre Maison fait peu de restauration de monuments historiques ni de ventes de boiseries anciennes. Nous sommes l’expert en copie très haut de gamme de grands décors historiques. Nos clients sont les grands décorateurs et architectes d’intérieur tels que Anne Getty, Michael S.Smith, ou Pierre Yovanovitch en charge de chantiers hors normes. Leurs commandes sont des ensembles de décors exceptionnels à fabriquer sur mesure pour leurs clients ultra-riches.

L’âge d’or : Notre société a connu son premier âge d’or de 1875 à 1914, en réalisant des décors pour les très belles demeures des grandes familles de financiers et d’industriels construites à la Belle Époque. Notamment le Palais Rose de 6000 m2 de l’avenue Foch qui a appartenu au Comte Boniface de Castellane, la villa Ephrussi de Rothschild, à Saint-Jean-Cap-Ferrat ou l’hôtel particulier pour Henri Ford.

 

Photo d’archive de l’atelier de la rue Laugier prise durant la période de l’Entre-Deux-Guerres 

2e période faste : Depuis que j’ai repris le flambeau de la société familiale en 1995 avec ma sœur Angélique, notre marché connait une nouvelle période en forte croissance.  Les milliardaires ont de plus en plus recours à de grands décorateurs qui ont remis les grands décors classiques au goût du jour tels que Jacques Garcia et Alberto Pinto. Les propriétaires veulent se faire plaisir. Cette clientèle est totalement décorrélée du contexte général.

Féau Boiseries est aujourd’hui une référence mondiale dans l’univers de la grande décoration.

 

Quel est le trésor de Féau Boiseries, votre fonds d’archives historiques ? 

Notre société collectionne depuis plus de 150 ans des décors exceptionnels, certains sont des œuvres muséales. Ils représentent un véritable témoignage de l’art de vivre fastueux des rois de France, des premiers cercles du pouvoir mais également de la haute société́ européenne de la fin du XVIIe siècle aux années 1930, et de la période de la « Café Society ».

Des décors remarquables du XVIIe siècle à 1970 : Ces décors sont conservés dans des réserves situées en province et à Paris. Dans la capitale, ils sont mis en scène dans une kyrielle de salles de notre atelier de la rue Laugier dont la plus majestueuse est située sous une verrière Eiffel récupérée de l’Exposition Universelle d’art et d’industrie de 1867 ! Ces archives sont répertoriées et classées avec entre autres plus de 3000 élastomères en caoutchouc, des milliers de fragments de décors, des dessins anciens, des calques, des maquettes du XVIIè au XXè siècle, des modèles réduits, tels que la salle de bains de Mademoiselle Dervieux, imaginée par l’architecte Bélanger vers 1780.  et 350 ensembles complets de décors du 17e siècle à 1970.  Toutes les époques sont représentées : Régence, Rocaille, Néoclassique, Empire, XXe en passant par l’Art Déco, avec une attention particulière pour le « Grand Siècle ».

Féau Boiseries – échantillon Art Déco de Jacques-Emile Ruhlmann

 

Architectes majeurs : Des ensembles de plusieurs pièces d’un même architecte majeur ont été constitués au fils du temps afin de faire de Féau Boiseries un spécialiste de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806) –de Francois-Joseph Belanger (1744-1818) ayant fait 280 dessins de ses intérieurs décorés et ses bâtiments construits ou imaginés, – qui a conçu  le pavillon de Bagatelle et la Bourse de Commerce de Paris,  Charles Percier (1764_1838) et Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853) – les architectes de Napoléon Bonaparte ayant notamment conçu le Château de Malmaison, l’Assemblée Nationale, la galerie d’Orléans au Palais Royal.

Cette collection est complétée par une touche finale : une salle dédiée à des cheminées en marbre, des miroirs anciens au mercure, de superbes fontaines ou parquets anciens ou copiés.

Notre entreprise peut ainsi proposer à nos clients une offre globale avec des décors inédits afin de parachever la magie d’un lieu.

Achat de panneaux : Notre maison est à l’affut pour acheter des panneaux authentiques auprès des particuliers mais aussi des marchands d’art, des maisons de ventes aux enchères, des spécialistes qui recyclent les déchets des chantiers. Ces achats de plusieurs millions d’euros ont été patiemment réalisés par moi au cours des 25 dernières années grâce aux résultats que j’ai dégagés de la société afin d’enrichir notre Galerie de Décors.

Guillaume Féau 

 

Partenariat : Un partenariat a été noué avec la Galerie Kugel située Quai Anatole France à Paris dans un sublime hôtel particulier. Ces grands marchands, Alexis et Nicolas, ont une équipe d’historiens d’art. Féau Boiseries s’appuie parfois sur leurs recherches et leurs publications pour enrichir la connaissance de nos clients sur l’histoire de nos boiseries originales et de leurs illustres propriétaires.

Vente au Louvre Abu Dhabi : Nous avons vendu, entre autres, au Louvre Abu Dhabi, à titre vraiment exceptionnel, des boiseries d’Emile-Jacques Ruhlmann commandé par Lord Rothermere en 1925. Cette transaction a été faite car elle a permis de compléter un ensemble exceptionnel de la collection permanente du musée.

Vous l’aurez compris, notre collection est notre ADN.  La vente d’une boiserie est plutôt rare.

 

Quelles sont vos dernières réalisations ?

Notre société a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions en 2022 contre 1,5 millions en 1995.

70 à 80 décors sur mesure sont créés et fabriqués par an dans nos ateliers. 60% de nos livraisons sont destinées à des chantiers modernes. 28 chantiers sont en cours dans le monde entier, de la côte Ouest des Etats-Unis au Japon en passant par l’Australie et Hong Kong.

Les reproductions sont faites dans le même esprit que celui des pièces historiques. Nos clients souhaitent de plus en plus de grands décors épurés, légèrement simplifiés dans son ornementation. Ils sont parfois peints en blanc pour être mélangés avec des œuvres d’art contemporaines telles que Jean-Michel Basquiat ou Andy Warhol. Tout doit concourir à l’harmonie luxueuse d’un lieu.

 

Quelques exemples récents de nos réalisations…

Palais de 38 000 m2  près de Tokyo:  Un de nos clients japonais a récemment commandé une copie d’un  décor XVIIIe. en chêne français mouluré avec des ornementations pour un salon d’une maison privée de 38 000 m2 près de Tokyo.

Hôtel particulier de 3800 m2 à New York: Féau Boiseries a créé deux reproductions en s’inspirant d’une œuvre d’art de Bélanger réalisé en 1780 dont les dessins préparatoires font partie des collections du musée du Louvre. Le thème du panneau de papier peint original marouflé sur toile est basé le style en Arabesque. Plusieurs portes splendides ont été installées dans un hôtel particulier de 3800 m2 situé à New York entre la 5e avenue et Madison avenue. Elles ont été partiellement redessinées, peintes en laque satinée un peu brillante avec une craquelure horizontale tous les 3 cm. L’éclairage vient du sol. Le reste de la boiserie Louis XVI est couronnée avec des corniches en blanc mat issues de la boutique historique de Christian Dior.

Ce mélange de modernité, plus la texture et des proportions classiques amènent une magie unique.

Hôtel particulier de 2000 m2 à Paris Cinq panneaux créés à l’époque pour l’hôtel particulier parisien de Samuel-Jacques Bernard (1686-1753), conseiller d’Etat sous Louis XV, fils de Samuel Bernard, le grand banquier de Louis XIV, ont été réinterprétés pour un client asiatique d’un grand décorateur français contemporain. Ces panneaux vont être reproduits en chêne sculpté noirci dans la masse comme du charbon.  Trois tableaux de Francis Bacon seront accrochés sur ces boiseries installées dans un hôtel particulier près de la Seine.

Notre bureau d’étude réinterprète des grands décors pour en créer de nouveaux à partir d’un détail d’un panneau. Par exemple ce décor XVIIIe italien en feuilles de bambou qui avait été commandé pour un palais situé sur la Côte d’Azur. Le bambou sert de base pour créer le décor d’une pièce entière.

 

Quel est votre relation avec les ateliers d’art ?

Féau Boiseries détient trois ateliers en propre et a noué un partenariat avec une dizaine d’ateliers d’artisans d’art installés en région.

Notre Maison a développé un schéma original qui nous apporte de la flexibilité et un contrôle certain de la production.

Notre société est propriétaire des murs de la plupart des ateliers.

Une association capitalistique est mise en place avec le management de l’atelier partenaire.  Féau Boiseries est dans ce cas un actionnaire important ayant la part de capital la plus importante, la majorité étant répartie entre les membres de la direction. Une aide financière est fournie pour l’acquisition du parc machines. L’interface client et le carnet de commandes sont gérés par nous. Notre partenaire bénéficie ainsi d’une visibilité sur son chiffre d’affaires et de l’appui technique de notre bureau d’études parisien.

L’atelier s’occupe de la production, de la qualité d’exécution, de l’approvisionnement en bois et de la formation des artisans d’art. 

Des compagnons sont embauchés à la tâche pour les dorures, patines, et peintures, les sculptures. 120 personnes travaillent en moyenne dans les ateliers avec des pointes à 200 personnes.

Le savoir-faire sur mesure des artisants d’art, ébénistes, sculpteurs ornementalistes, peintres et doreurs 

 

Qui fait la pose ?

La pose in situ : Nos décors sont exclusivement fabriqués dans nos ateliers situés en France et expédiés sur les chantiers. Ce modèle du « Made in France » est un énorme atout car il nous permet de réunir dans nos ateliers un concentré de savoir-faire.

La pose in situ s’effectue dans la grande majorité par notre équipe interne en se basant sur nos plans d’installation très détaillés. Nos décors sont assemblés sans fixation (pas de vis, ni clous)  selon la technique traditionnelle du XVIIe siècle des tenons et mortaises, comme une succession d’emboîtement. Un contrôle du panneau est effectué un an plus tard, lorsque le bois de chêne s’est stabilisé, pour faire des retouches sur les éventuelles fissures.

Lobby de l’Atelier de la Rue Laugier

 

Pourquoi êtes-vous devenu membre du Comité Colbert ?

Nous sommes ravis d’être devenu membre en 2021 de cette très belle association qui représente la voix du luxe français à travers le monde. 

Nous souhaitons participer à des réunions d’échange et de réflexion avec toutes les Maisons, et à des évènements organisés par le Comité Colbert pour faire rayonner à l’international notre savoir-faire et la renommée des arts décoratifs à la française.

 

Féau Boiseries – réalisation de l’entrée d’une maison privée située à Ville d’Avray – reproduction de panneaux représentant l’Afrique, inspirés des boiseries XVIIIe « Les Quatre Continents »  de Claude-Nicolas Ledoux

 

Quelle est la prochaine étape pour doubler le chiffre d’affaires de Féau Boiseries ? 

Implantation directe à l’international : New York : L’ouverture d’un showroom Féau Boiseries avec un bureau d’étude est prévue à Manhattan en juillet 2024. Il sera installé dans un immeuble appartenant aux frères Cohen entre la 46e rue et Lexington avenue. Nous allons le décorer avec des panneaux historiques, notamment de Ledoux et Jean Michel Franck. L’investissement représente un montant de plus d’un million d’euros.  Les frais de fonctionnement sont de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros par an.

Cette implantation est stratégique pour accompagner nos architectes américains dans une douzaine de chantiers en cours dont 5 à New York, 2 à Palm Beach et 3 en Californie.

Hong Kong : A plus long terme, nous pourrions envisager une implantation à Hong Kong. Nous avons participé à l’aménagement de décors de deux maisons de 3000 m2 situées sur Baker road, près du Victoria Peak. Cette filiale nous permettrait de suivre au plus près nos chantiers en cours en Thaïlande, en Australie, au Japon et au Brunei, et notre futur développement en Chine.

De nouveaux pays sont à explorer tels que le Nigéria.

Recrutement : La société devra se structurer en recrutant de nouveaux collaborateurs : un directeur du développement, des commerciaux, de nouveaux membres pour notre bureau d’étude.  

Récurrence du chiffre d’affaires : Notre activité devra être encore plus pérenne en fidélisant nos 30 architectes et décorateurs partenaires qui nous apportent chacun en moyenne 3 à 4 clients par an. Cette fidélisation a été acquise progressivement grâce à la qualité exceptionnelle de nos reproductions, à notre capacité à respecter les budgets et à livrer un chantier dans les temps installé dans les quatre coins du monde.

Des maisons valorisées plus d’un milliard d’euros : Le développement de notre société a reposé sur quelques succès commerciaux hors norme : une commande de plus de 30 millions d’euros pour un seul chantier a été faite à quatre reprises au cours des 25 dernières années. Nous serions susceptibles de renouveler ces exploits plus fréquemment.

Nos décors exceptionnels accentuent le caractère grandiose des maisons.  Tout en profitant de nos décors, les propriétaires valorisent leur patrimoine immobilier.

Un de nos clients ayant investi 250 millions d’euros dans sa maison a refusé récemment une offre ferme à plus d’1 milliard d’euros.

Des offres similaires pourraient prochainement être renouvelées pour d’autres propriétés où nous sommes intervenus dans l’aménagement des décors d’intérieur. Le bouche à oreilles entre nos clients milliardaires fonctionnent très bien.

 

L’atelier Féau (c) Robert Polidori

Cabinet de Curiosités  – Atelier  Féau Boiseries de la Rue Laugier à Paris



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button