Politique Internationale

Comment le dalaï-lama est devenu une superstar mondialisée – Le Monde


Retrouvez tous les épisodes de la série « Dalaï-lama, l’incroyable destin » ici.

Il pleut sur le festival anglais de Glastonbury, en ce dernier dimanche du mois de juin 2015. Qu’importe : le public est là, debout sous le ciel gris du Somerset, bravant l’averse qui détrempe l’un des événements phares de la pop mondiale. Les spectateurs sont jeunes pour la plupart, coiffés de couvre-chefs multicolores et massés devant une large estrade encombrée d’instruments, de câbles, de micros. Face à eux, les musiciens se tiennent immobiles, presque au garde-à-vous, les mains posées sur leurs guitares. Qui attendent-ils ainsi ? Kanye West ? Lionel Richie ? Pharrell Williams ou les vétérans du groupe Motörhead, tous à l’affiche de cette édition ? Pas du tout : quand la star finit par arriver, ce n’est ni un rappeur ni un rockeur, mais un vieux monsieur vêtu d’une robe de moine, la tête enveloppée d’un tee-shirt aux couleurs du festival pour se protéger des intempéries.

Il ne surgit pas en fanfare, l’air conquérant comme le font les artistes, mais s’avance à petits pas hésitants, guidé par la chanteuse Patti Smith, qui le tient par le coude. Puis il s’incline, souriant, les mains jointes en direction des spectateurs qui l’acclament. Alors éclate une tonitruante musique d’anniversaire : avec quelques jours d’avance − il est né un 6 juillet −, Sa Sainteté vient alors de fêter, sur scène, ses 80 printemps.

Pour étonnante qu’elle soit, cette séquence est à l’image de Tenzin Gyatso, quatorzième dalaï-lama : prodigieusement populaire, y compris dans les endroits les plus inattendus. En soixante-quatre ans d’exil, le réfugié d’un pays pratiquement inconnu lorsqu’il l’a fui, en 1959, s’est transformé en star internationale, surtout après le prix Nobel de la paix reçu trente ans plus tard. Une véritable icône qui a réussi à rendre célèbre une cause, celle du Tibet et du bouddhisme tibétain, école pourtant minoritaire de cette religion née en Asie. Même aujourd’hui, dans un paysage où l’attention portée au Tibet s’est affaiblie à mesure que le contrôle chinois sur cette région s’affirmait, le dalaï-lama demeure une figure mythique.

Un homme de joie

Comment expliquer ce tour de force ? D’abord, sans doute, par la personnalité de cet homme qui a conquis le soutien, voire l’amitié, d’une foule d’admirateurs disposés à relayer sa cause. A partir du moment où il a commencé à circuler d’un continent à l’autre, au milieu des années 1970, des milliers d’Occidentaux se sont ralliés à lui. Parmi eux, des anonymes, mais également des personnalités issues de différents horizons. En France, le dalaï-lama a compté des partisans aussi variés que Danielle Mitterrand, Jean-Claude Carrière, Micheline Chaban-Delmas, Robert Badinter, Bernard Kouchner, Noël Mamère ou l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui fit flotter le drapeau tibétain sur la mairie de Nantes, en 2008. Ancien journaliste et bouddhiste convaincu, Jean-Paul Ribes a beaucoup fait pour la visibilité de Tenzin Gyatso. Il raconte comment Fabien Ouaki, l’héritier et futur PDG des magasins Tati, s’était résolu, lors d’un voyage de Sa Sainteté en France, à passer la nuit devant la chambre d’hôtel parisienne du dalaï-lama, afin d’assurer sa protection…

Il vous reste 85.42% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button