Technologie et Science

Satellites : Telesat choisit finalement un compatriote canadien pour … – Le Figaro


L’opérateur canadien Telesat a changé de maître d’œuvre pour construire sa future constellation de satellites de télécommunications, optant pour son compatriote MDA aux dépens du franco-italien Thales Alenia Space choisi en 2021, a annoncé vendredi l’entreprise. «La société de technologie spatiale MDA construira 198 satellites avancés pour le programme en orbite terrestre basse Telesat Lightspeed», selon un communiqué.

Ce choix permettra «des économies totales anticipées de l’ordre de 2 milliards de dollars américains sur les coûts en capital du programme par rapport à l’estimation précédente de Telesat», justifie l’entreprise, qui dit dorénavant avoir son projet «entièrement financé jusqu’à sa mise en service à l’échelle mondiale». C’est une volte-face depuis l’annonce en février 2021 du choix de Thales Alenia Space pour construire Lightspeed, prévue à l’origine pour 298 satellites. Le lancement du service à l’échelle mondiale était prévu en 2024 pour un coût total évalué à 5 milliards de dollars. Mais le projet était depuis à la peine, en panne de financements.

Sollicité par l’AFP, Thales Alenia Space a dit «prendre acte de la décision de Telesat». «Thales Alenia Space a honoré tous les contrats attribués par Telesat au cours des quatre dernières années» mais son offre pour Lightspeed «a expiré depuis un certain temps: il a été convenu, d’un commun accord, que des progrès dans le financement du programme étaient nécessaires pour relancer les discussions», a ajouté le groupe franco-italien. «Le succès d’un projet aussi ambitieux résulte de compromis complexes entre des choix technologiques, le soutien public/politique et des schémas de financement», a-t-il commenté.

Coût total de 3,5 milliards de dollars

En choisissant MDA, un spécialiste canadien de charges utiles pour satellites, Telesat dit bénéficier d’«avancées technologiques», permettant de construire des satellites plus petits tout en maintenant les performances. Les satellites seront construits à Montréal chez MDA.

Telesat affirme dorénavant disposer des financements nécessaires, avec des engagements «gouvernementaux canadiens aux niveaux fédéral et provincial d’un montant combiné allant jusqu’à environ 2 milliards de dollars américains», en plus de 1,6 milliard que l’opérateur investit et de «certains financements de fournisseurs». Cela permettra d’assurer le lancement du service au niveau mondial, prévu en 2027, avec 156 satellites. La constellation sera complétée avec les revenus générés.

Le coût total de la constellation, y compris les services de lancement et les stations au sol, est estimé à 3,5 milliards de dollars. Avec ce projet, Telesat, opérateur depuis un demi-siècle de satellites géostationnaires, se lance à son tour dans la bataille des constellations en orbite basse, face à Starlink (Space X), Kuiper (Amazon) et OneWeb, sur le marché de la connexion à haut débit.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button