Football

L’OM s’impose difficilement face à Reims pour débuter sa saison en … – L’Équipe


Trois jours après sa triste défaite face au Panathinaïkos (0-1), l’OM s’est rassuré en Ligue 1. Dans un Vélodrome surchauffé, les Olympiens ont montré davantage qu’en Grèce et ont renversé Reims (2-1). Ounahi (24e) et Vitinha (73e) ont répondu à l’ouverture du score d’Ito (10e).

Le Japonais avait refroidi les plus de 65 000 spectateurs marseillais d’une demi-volée hors de portée de Pau Lopez. Mais le public n’est pas resté atone longtemps, porté par l’intensité du début de rencontre. Il s’est définitivement réveillé lorsque Ounahi a trompé Diouf d’une superbe frappe enroulée (24e). L’ancien Angevin venait récompenser les siens, plus dangereux, à l’image de cette barre trouvée par Mbemba (14e).

12

L’OM a encaissé au moins un but lors de ses 12 dernières réceptions en Ligue 1. Le dernier clean-sheet au Vélodrome remonte au 6 novembre 2022, lors d’une victoire contre l’OL (1-0).

Toujours dans le 4-4-2 de Marcelino, dans lequel figurait cette fois Mughe et Vitinha, l’OM a laissé le ballon aux Rémois (58 % de possession). Lesquels ont pensé doubler la mise par Ito, avant que son deuxième but ne soit logiquement refusé par le VAR en raison d’une touche non sifflée au départ de l’action (39e). Vitinha a connu le même sort quelques secondes plus tard lorsque Eric Wattellier a refusé son premier but pour une position justifiée de hors-jeu (41e).

C’était là l’une des dernières occasions de la rencontre, dont l’intensité n’a cessé de diminuer après la pause. La faute à des joueurs encore en rodage physiquement mais aussi techniquement, en témoignent les nombreuses imprécisions. Il a fallu de la patience et deux cartouches gâchées par Vitinha (voir ci-dessous) pour s’émouvoir de nouveau. Résilient et opportuniste, l’ancien de Braga donnait l’avantage aux siens (73e) et faisait chavirer le Vélodrome, qui lui rendait par des applaudissements nourris lors de sa sortie. Le stade s’enflammait une dernière fois au coup de sifflet final, lorsque l’OM lançait sa saison dans la peau du leader provisoire. Il ne demande maintenant qu’à poursuivre sur sa lancée mardi, pour la manche retour face au Panathinaïkos (21 heures).

Le joueur : Vitinha décisif

Bien entré dans son match, l’attaquant a pesé sur la défense rémoise par son activité en pivot. Plus fruste balle au pied, il a longtemps exaspéré le public marseillais. Malheureux sur son but refusé (41e), le Portugais a gaspillé deux grosses situations après l’heure de jeu (69e, 72e). Son refus de frapper lui a même valu quelques sifflets, très vite pardonnés dès la minute suivante. Il a profité de la passivité de Abdelhamid pour se glisser en renard et tromper Diouf d’un subtil piqué (73e). Une prestation très encourageante pour celui qui a affirmé après la rencontre ne pas être inquiet de la concurrence récemment arrivée (Aubameyang, Ndiaye…).



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button