Santé

Comment les drogues et l’alcool affectent-ils le corps ? – Ça m’intéresse


Personne n’ignore que les drogues et l’alcool affectent le corps humain. C’est d’ailleurs pour cette raison que les êtres humains les consomment. Néanmoins, certains effets des drogues et de l’alcool sur l’organisme sont largement méconnus.

De nombreuses personnes pensent que leur mode de consommation de drogues récréatives et d’alcool n’est pas problématique, car elles estiment pouvoir maîtriser leurs usages. Toutefois, c’est rarement le cas : il suffit de leur poser la question “imagines-tu ne pas boire d’alcool/consommer de drogue pendant une fête ?” pour se rendre compte que, si leur consommation n’est pas fréquente, elle relève néanmoins de l’addiction puisqu’elles ne peuvent pas se passer de ces produits dans certaines situations. De plus, les drogues et l’alcool ont des effets sur l’organisme dès leur première ingestion.

Comment les drogues et l’alcool affectent-ils le cerveau ?

Les drogues et l’alcool modifient les sensations, car ils agissent sur les substances chimiques qui assurent le bon fonctionnement de notre cerveau. Ainsi, lorsqu’un individu consomme de la drogue ou de l’alcool pour la première fois, son cerveau sécrète de la dopamine, hormone qui provoque de l’euphorie et qui pousse à consommer davantage de drogue ou d’alcool en activant le circuit de la récompense. Au fil du temps, le cerveau s’habitue à cette sécrétion excessive de dopamine et ne parvient plus à fonctionner normalement quand il en est privé. Peu à peu, à mesure que l’addiction s’installe, de plus en plus d’éléments liés au bon fonctionnement du cerveau sont affectés : la personnalité, la mémoire et les processus corporels qui se déroulent normalement de manière inconsciente.

Comment les drogues et l’alcool affectent-ils l’organisme ?

La consommation de drogues et d’alcool a un impact sur l’intégralité des organes. L’abus de ces substances peut entraîner des troubles du rythme cardiaque et des crises cardiaques (infarctus du myocarde). Les drogues injectées directement dans la circulation sanguine peuvent entraîner un effondrement de la pression sanguine et des infections des valves cardiaques. La consommation prolongée de drogues dégrade irrémédiablement les reins et le foie. Par ailleurs, sous l’effet de l’alcool et de la drogue, les personnes peuvent avoir des comportements à risques : rapports sexuels sans protection, prise de risques inconsidérée, conduite de véhicules, etc. Cela augmente le risque de contracter une infection sexuellement transmissible, mais aussi le risque de blessures, d’accidents et de traumatismes.

Combien de temps la drogue reste-t-elle dans le corps ? Cas de deux drogues : L’alcool et le cannabis !

Le cannabis reste l’une des drogues les plus consommées en France avec plus de 5 millions de consommateurs selon le site de Santé Publique France. Quant à l’alcool, elle est régulièrement consommée par plus de 23% de la population Française. Ces deux substances n’ont donc pas été choisies au hasard.

1. Le Cannabis

Avec sa forme de feuille, il porte plusieurs noms tels que le chanvre, le chanvre récréatif, la beuh, la ganja, le zamal, le pot, la weed, la marijuana, la consommation de cette substance illicite est dangereuse pour la santé. Il réduit considérablement le temps de concentration, de réactivité et peut générer des accidents de la route. Il occasionne sous forte consommation, des crises d’hystérie et des AVC. Le cannabis peut durer sur une prise isoler 24 à 48 heures dans le sang. Mais, le consommer régulièrement peut durer 30 à 40 jours dans les urines.

2. L’alcool

L’alcool est une drogue douce et légale, elle est pourtant très dangereuse si elle est consommée régulièrement. Elle peut détruire le foie et altérer le système nerveux. Il faut environ trente minutes pour permettre au foie d’éliminer définitivement un verre de vin ou 25 cl de bière consommé. L’alcool peut durer plus de 35 heures dans le sang et 3 à 5 jours dans les urines.

Ça peut aussi vous intéresser :

Tabac, alcool, sport… Une étude révèle si vous êtes plutôt accro, addic ou dépendant

“La nouvelle drogue du pauvre” : un médicament inquiète les autorités de santé

Cancer : les drogues psychédéliques pourraient être plus efficaces que les anti-dépresseurs

Drogue : des scientifiques observent les effets étonnants de l’ayahuasca sur le cerveau

Non, l’alcool et la drogue ne vous rendent pas plus “créatif”, dit la science

Combien de temps reste la drogue dans le corps ?



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button