Rugby

Coupe du monde de rugby 2023. Village rugby, concerts… Le plein … – Le Progrès


En plus des matches, les amoureux du ballon ovale vont pouvoir profiter à Lyon et à Saint-Etienne, villes hôtes de la Coupe du monde de rugby 2023, des festivités qui entourent l’événement dans nos départements. Jusqu’à mi-octobre, deux grandes équipes poseront également leurs valises ici : les All Blacks et les Wallabies.

Par E. C.

Hier à 10:00
| mis à jour à 15:35

Deux « Village-rugby » 100% gratuits à Lyon…

Pour la mairie écologiste, la question d’une « fan zone » à Lyon s’est posée régulièrement au moment de l’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023. Finalement, la Ville de Lyon installera un « Village » place Bellecour, d’une capacité de 5 000 personnes, pendant la période des cinq matches au Groupama Stadium à Décines.

A savoir pays de Galles-Australie (24 septembre), Urugay-Namibie (27 septembre), Nouvelle-Zélande-Italie (29 septembre), Nouvelle-Zélande/Urugay (5 octobre) et France-Italie (6 octobre).

Il n’est pas possible de monopoliser la place pendant les sept semaines de compétition.

Les 20-21 et 28 octobre, des retransmissions des demi-finales et finale auront tout de même lieu sur écran géant au Palais des sports de Gerland.

Pour l’instant, rien n’est définitivement arrêté sur une retransmission éventuelle des rencontres de l’équipe de France… Selon les résultats des rugbymen tricolores, le Palais des sports de Gerland pourrait, là-aussi, être accessible gratuitement avec une capacité d’accueil de 7 000 personnes.

Une plateforme de réservation pourrait alors être mise en place avant chaque match en cas de qualification des Bleus.

A noter que les communes de la Métropole de Lyon devraient aussi organiser des retransmissions ainsi que des animations scolaires, des fêtes et des tournois de rugby. Ce sera le cas à Rillieux-la-Pape, Décines, Collonges-au-Mont-d’Or, Meyzieu, Givors et Vénissieux….

Du samedi 23 septembre au dimanche 8 octobre 2023 : village rugby place Bellecour à Lyon, les mercredis et les week-ends de 10 à 20 heures et les jours de semaine de 12 à 20 heures. A partir du 9 octobre : village principal d’animations à Gerland.


Saint-Etienne et sa métropole sont prêts pour la Coupe du monde de rugby 2023 en septembre. Photo Progrès/Charly JURINE

… et Saint-Étienne

A Saint-Étienne, autre ville hôte de ce Mondial, un village rugby sera créé à la Plaine Achille (au parc François-Mitterrand), là où s’était tenue la fan zone pendant l’Euro de football 2016. Il ouvrira au public le samedi 30 septembre, jour où se tiendront trois rencontres, entre l’Argentine, le Chili, les Fidji, la Géorgie, la Roumanie et l’Écosse.

D’une superficie de 20 000 m2, cette fan zone sera en capacité d’accueillir jusqu’à 8 000 personnes. Un écran géant de 90 m2 y sera installé, ainsi qu’une halle couverte de 1 600 m2 pour s’abriter en cas d’intempéries. Une buvette sera également présente.

Les quatre rencontres organisées au stade Geoffroy-Guichard seront retransmises : Italie-Namibie le samedi 9 septembre, Argentine-Samoa le vendredi 22 septembre, Australie-Fidji le 17 septembre et Australie-Portugal le 1er octobre.

Également, trois matches des Bleus seront diffusés : celui contre la Nouvelle-Zélande le 8 septembre, contre l’Uruguay le 14 septembre et face à la Namibie le 21 septembre.

Horaires d’ouverture du Village-rugby à Saint-Étienne :  vendredi 8 septembre de 17 heures à 1 heure du matin. Samedi 9 septembre de 11 heures à 1 heure du matin. Jeudi 14 septembre de 18 heures à minuit. Dimanche 17 septembre de 12 heures à minuit. Jeudi 21 septembre de 15h30 à 18 heures : ouverture du site pour les étudiants (exclusivement), puis de 18 heures à 2 heures : ouverture du site au grand public. Vendredi 22 septembre de 12 heures à 1 heure du matin. Samedi 30 septembre de 14 à 22 heures. Dimanche 1er octobre de midi à minuit.



Des tramways “Coupe du monde”

Cinq matches de la Coupe du monde de rugby (8 septembre-28 octobre) seront disputés au Groupama Stadium, à Décines (dont France-Italie, Nouvelle-Zélande-Italie et Galles-Australie). Pour accompagner l’événement, une rame aux couleurs de la compétition a été inaugurée en mars dernier.

A Lyon, ce tramway spécial circule notamment sur les lignes T3 et T7 pour faire la promotion de l’événement. Et il sera rempli de supporters le moment venu pour connecter le centre-ville au Groupama Stadium.

A Saint-Etienne, un « RugbyTram » aux couleurs de la compétition est aussi en circulation depuis la mi-juin. Afin d’inciter les supporters à emprunter les transports en commun, pour rejoindre le secteur stade Geoffroy-Guichard où la circulation sera forcément compliquée, l’ensemble du réseau Stas sera gratuit les jours de match.

 

Des concerts à Saint-Étienne

A l’intérieur de la fan-zone stéphanoise, une grande scène doit accueillir plusieurs concerts : le groupe français Trois cafés gourmands et Étienne de Crécy le vendredi 8 septembre, Caballero et Jeanjass le samedi 9 septembre, Big Ukulele syndicate et DJ set poto feu le jeudi 14 septembre, le groupe disco Side up le dimanche 17 septembre, Blaiz Fayah le jeudi 21 septembre, Deluxe le vendredi 22 septembre et le groupe de rock lillois Skip the use le dimanche 1er octobre.

Par ailleurs, un grand terrain synthétique est prévu pour des ateliers autour de la pratique rugby, des animations pour enfants et des espaces de restauration.

Le camp de base des All Blacks à Lyon Gerland


Le public du Groupama Stadium de Décines aura l’occasion d’assister deux fois au Haka des All Blacks pendant la Coupe du monde 2023. Photo Progrès/Philippe JUSTE

Lyon devrait commencer à vibrer avec l’arrivée des Néo-Zélandais, les triples champions du monde, prévue le 1er septembre dans leur camp de base de Gerland. La plus grande nation de rugby au monde sera présente jusqu’au 10 octobre.

Les All Blacks disposeront du terrain d’entraînement du LOU. Le staff et les joueurs seront hébergés au Ruck Hotel. Près du complexe d’entraînement et de leur hôtel, l’équipe utilisera aussi quelques heures par semaine la piscne Benjamin-Delessert.

Des animations pour le grand public pourraient avoir lieu. Peut-être à la Plaine des jeux, dans le parc de Gerland.

Les Wallabies s’installent à Andrézieux-Bouthéon


En novembre 2022, les Australiens étaient déjà en préparation, de passage au stade Baudras qui va les accueillir pour cette Coupe du monde 2023. Les joueurs s’étaient alors prêtés avec plaisir au jeu des dédicaces lors de leurs apparitions en public. Photo Progrès /Rémy PERRIN

L’équipe nationale d’Australie, double championne du monde en 1991 et 1999 et finalistes en 2003 et 2015, a choisi pour sa part d’établir son camp de base d’entraînement au stade Roger-Baudras à Andrézieux-Bouthéon, près de Saint-Etienne. Les Australiens séjourneront à l’hôtel-restaurant quatre étoiles La Charpinière à Saint-Galmier. 

L’Australie doit jouer deux matchs à Geoffroy-Guichard, les 17 septembre et 1er octobre.

Le programme du XV de France cet été

Samedi 19 août : France – Fidji, à La Beaujoire (Nantes)
Lundi 21 août : annonce de la liste définitive des sélectionnés
Samedi 26 août : France – Australie au stade de France (Saint-Denis)
Samedi 2 septembre : arrivée au camp de base du XV de France à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)
Vendredi 8 septembre : début du Mondial (France – Nouvelle-Zélande à 21 heures)


A Saint-Etienne, les participants du tournoi des quartiers, en juin dernier au parc des sports de l’Etivallière. Photo Progrès/Jean-Louis DUBOIS

Tournois de quartier depuis avril, ateliers rugby…

La Métropole de Lyon s’est investie dans un tournoi des quartiers pour faire découvrir la pratique à des centaines d’enfants. Et elle a acquis un véritable trésor, tant ils se sont littéralement arrachés, de 2 800 billets qui profiteront à un public défavorisé. Enfin, dans le cadre du programme Héritage, jusqu’à cinq projets d’équipements sportifs contribuant à l’essor du rugby seront proposés par la Métropole.

Les équipes qui jouent à Lyon seront mises en avant au Village rugby de la place Bellecour. A voir : une expo photo sur le pays de Galles, l’Australie, l’Uruguay, l’Italie, la Namibie et la Nouvelle-Zélande.

Sur un terrain avec espace d’initiation, de jeux et de démonstrations sportives, des ateliers seront animés par le Club omnisport de Lyon (COL), le LOU rugby et des clubs de la Métropole.

Vous pourrez découvrir le rugby, ses règles et techniques, et assister à des démonstrations de rugby-fauteuil. Des stands de coloriage attendent les enfants et un carnet de jeux leur sera remis. 

Un cycle rugby sera proposé « durant la dernière semaine d’août au sein des accueils de loisirs d’été » de la municipalité de Lyon. « Un livret pédagogique sera également distribué à l’ensemble des enfants scolarisés en école », ajoutait la Ville dans un communiqué datant du mois de mai dernier.

Dans les pubs

Ils seront nombreux, les pubs et les bars où voir les matches dans nos départements. A commencer par Le Wallace, dans le Vieux-Lyon, en bas de la gare Saint-Paul (rue Octavio Mey, Lyon 5e). C’est, pour les anglophones, le bar « sportif » de référence.

Pour l’ambiance, même chose, notamment dans les autres pubs partenaires du LOU rugby : le King Arthur Pub (rue de la Monnaie, Lyon 2e), le Johnny’s Walsh (rue Saint-Georges, Lyon 5e), le relais fleuri (avenue Paul-Santy, Lyon 8e)….Mais aussi le Gnome & Rhône (avenue Maréchal-de-Saxe, Lyon 3e)…

A Saint-Etienne, le 6 Nations (place Jean-Jaurès) devrait être une bonne adresse festive pour la combinaison bière, fish and chips, match et musique live. Pourquoi ne pas pousser aussi la porte du Saint-Patrick (rue des Martyrs de Vingré) ou de l’Union Jack 40 (rue José-Frappa)…

Il y aura une fan zone à Tarare (Rhône) et un village rugby. C’est le patron du pub O’4 Ballons qui organise la fan zone, après une première expérience positive avec la Coupe du monde de football.

Toujours à Tarare, le restaurant 307 va aussi évoluer au rythme de la dixième Coupe du monde de rugby en organisant un Village rugby. Des jeux, un stand photo, un show de pom-pom girls à la mi-temps et une soirée gratuite d’après match, animée par un DJ jusqu’à 3 heures, seront au programme.

Et aussi initiation de haka, tournoi de e-sport…

A Saint-Etienne, même état d’esprit. Organisé par France 2023 en collaboration avec la Ligue Auvergne Rhône-Alpes de rugby et Saint-Étienne Métropole, le tournoi national des quartiers a mobilisé plusieurs centres sociaux de la Métropole stéphanoise.

Localement, un premier tournoi s’est déroulé mi-juillet au complexe sportif de l’Étivallière. Un deuxième tournoi aura lieu le 24 août, toujours à Saint-Étienne.

Pour compléter le programme des animations, on annonce un show de basket acrobatique par l’équipe professionnelle les Crazy dunkers, une initiation au haka et un tournoi de e-sport.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button