Affaires

Nassreddine Riahi, cofondateur de la start-up Cynoia : « Nous … – Webmanagercenter


Regrouper toutes les applications et le flux de travail dans une seule interface, c’est la raison d’être de la Startup Cynoia fondée par Nassreddine Riahi (Voir parcours) et Ayoub Rabeh. Cynoia qui a réussi à s’imposer sur la carte des startups nationales et internationales. L’application Cynoia optimise la gestion des flux de travail, aide l’entreprise à réduire les processus répétitifs en faisant en sorte que les tâches passent automatiquement de l’une à l’autre jusqu’à ce que le workflow soit effectué avec rapidité et célérité.

Le point avec Nassreddine Riahi, un entrepreneur né.

Comment l’idée vous est venue de concevoir une interface pour gérer tout le workflow des entreprises ?

Après avoir vécu une expérience corporate de deux années au sein de Cortix, première société française spécialisée dans la conception des sites WEB pour les PME, TPE, j’ai décidé de voler de mes propres ailes. J’ai créé Smart, qui était un petit call center où on vendait de la voix IP à des entreprises françaises, espagnoles et belges. Nous travaillions avec des clients partout dans le monde.

En 2016, je décide de fonder une autre boite de consulting en informatique et c’est ainsi que j’ai croisé le cofondateur de Cynoia Ayoub Rabeh. Du fait de la nature de notre travail, nous avions décelé de petites difficultés dans la communication avec les entreprises. Nous envoyions des courriels, des chats, et nous ne pouvions pas savoir si nos envois étaient consultés à temps.

Chaque entreprise dispose de ses propres outils et applications et nous nous sommes dit pourquoi ne pas créer un outil qui rassemble le tout en une seule et unique interface. C’est ainsi que Cynoia est née à la fin de l’année 2019.

Notre incubateur était sis aux Etats-Unis, le YC Startup School et nous avons eu notre label Start up en mars 2020. Notre incubation s’est faite en ligne et nous avons eu l’opportunité de connaitre des Startup très importantes qui nous ont éclairé sur de nombreux aspects qu’il s’agisse d’axes stratégiques ou technologiques. Nous avons ainsi progressé s’agissant de la conception et de l’élaboration de notre plateforme. Nous étions seulement deux personnes au commencement et là nous sommes 15 en Tunisie.

Nous avons fait une petite étude et nous avons trouvé qu’en entreprise, on a besoin de consulter au minimum cinq outils pour pouvoir travailler

Quel est l’apport de votre application dans la facilitation de la communication intra-entreprises ?

C’est simple, lorsqu’un employé ou un cadre arrive à son bureau le matin, il peut ouvrir 3, 4 ou plus d’applications pour effectuer son travail. Nous avons fait une petite étude et nous avons trouvé qu’en entreprise, on a besoin de consulter au minimum cinq outils pour pouvoir travailler.

On consulte son mail, on a besoin d’un autre outil pour le chat, d’un outil pour gérer les tickets, les projets, les lots, l’agenda et d’un autre pour les Visio conférences etc. Si nous faisons le calcul, c’est à peu près 45 euros par utilisateur et par mois.

Ce qui nous différencie des autres est tout d’abord notre approche culturelle qui nous permets de mieux saisir les préoccupations des entreprises nationales, bien que nous sommes en train de nous exporter

Ce n’est pas du tout donnée et ce n’est pas économique pour une petite et moyenne entreprise qui se lance. Nous avons pensé : pourquoi ne pas créer des applications locales qui permettent d’avoir un chat intégré, la gestion des mails, la gestion des visioconférences, la gestion des calendriers, la gestion des projets à travers une seule et unique interface.

Ce que rencontre une entreprise aujourd’hui comme difficulté c’est de devoir gérer autant d’application et de basculer de l’une à l’autre, ça coute cher de basculer d’une application à une autre et ça coute du temps, de l’argent et du débit internet, il y a aussi beaucoup d’abonnements, différents et à la fin, les entreprises doivent s’acquitter de factures trop salées. Et puis, il y a les oublis et la difficulté de faire des recoupements. Il fallait solutionner tout cela, faciliter le travail des entreprises, simplifier la recherche de données et centraliser toutes les informations.

Votre application a-t-elle été bien accueillie par les entreprises ?

Au début, il nous était difficile de convaincre des personnes habituées à un certain rythme de changer d’habitudes et de mindset. Mais lorsque nous leur avons expliqué dans le détail, qu’ils ont besoin d’un outil qu’ils pourraient éventuellement centraliser et nous leur avons montré avec le benchmark ce qu’ils sont en train de perdre comme temps et argent, soit 45 euros par mois et par personne, qu’elles paient en devises, elles ont fini par adhérer.

Nous faisons gagner aux entreprises du temps et de l’argent

Qu’est-ce qui différencie Cynoia des autres applications ?

Ce qui nous différencie des autres est tout d’abord notre approche culturelle qui nous permets de mieux saisir les préoccupations des entreprises nationales, bien que nous sommes en train de nous exporter. Il y a aussi la latitude d’être payés en dinars, nous revenons moins cher et il y a au moins 40% de temps gagné sur les autres applications, parce que les entreprises ont la possibilité de tout tracker et de tout voir à travers une seule et unique interface.  Nous faisons gagner aux entreprises du temps et de l’argent.

Entretien conduit par Amel Belhadj Ali





Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button