Tennis

Tennis, WTA – Tournoi de Montréal 2023 : Pegula sort Swiatek – Tennis Majors


Iga Swiatek, totalement à l’envers pendant deux sets, a presque bénéficié d’un miracle samedi dans sa demi-finale face à Jessical Pegula. Mais l’Américaine s’est reprise à temps pour venir arracher sa troisième victoire en huit confrontations face à la n°1 mondiale (6-2, 6-7 [4], 6-4). “C’est toujours génial de battre la n°1 mondiale et d’atteindre une finale. Maintenant j’espère bien gagner le titre.”

Pegula, tête de série n°4, menait ainsi 6-2, 5-4 service à suivre face à une joueuse polonaise totalement à côté de son jeu, quand le début du miracle a commencé. Déjà parce que Swiatek, même loin de son meilleur niveau, reste une compétitrice totale. Ensuite, parce que Pegula a commencé à cogiter. Il n’y avait jusque-là pas vraiment de quoi face à une rivale qui n’avait gagné qu’une seule fois son jeu de service depuis le début du match, et qui accumulait les fautes.

Mais la machine Pegula s’est grippée dans ce jeu de 5-4 et ça a suffit pour provoquer la réaction d’orgueil de Swiatek. Cette dernière, récemment titré à Varsovie, a petit à petit retrouvé toute la régularité qu’il lui manquait dans l’agression et a refait son retard.

Et puis, comme un drôle de signe du destin, le point de 3-4 dans le jeu décisif où elle était bien mal embarquée fut interrompue par de la musique. “Je n’arrivais pas à y croire”, a rigolé Pegula. “Je me répétais : mais non, c’est vraiment en train d’arriver ? Avec cette chanson en plus ! J’avais bien joué le coup, j’aurais pu mener 5-2 donc c’était vraiment dommage.”

Et Swiatek fila ensuite vers la victoire dans ce cet puis ne fut qu’à deux jeux du match en menant 4-2 dans la manche décisive.

Mais décidément ses errances au service allait lui coûter très cher ce samedi puisque, incapable de tenir son avantage, elle allait ensuite voir Pegula enchaîner quatre jeux consécutifs. “L’intensité a été très élevée et je n’ai pas bien commencé le match”, a reconnu Swiatek. “Je devais changer quelque chose. Ça a marché, mais au troisième set, je ne sais pas ce qui s’est passé au moment où je menais. Je dois revoir ce match pour analyser ce qui s’est passé. Bien sûr, elle se battait sur chaque point, mais moi aussi. Ce match était compliqué. J’ai essayé d’être agressive tout du long. Mais le match a été très exigeant physiquement et je n’avais eu que seize heures pour récupérer, j’ai fait ce que je pouvais.”

Avec sept jeux de service gagnés sur quinze, Pegula a donc fourni la performance juste suffisante pour surpasser les quatre petits jeux seulement remportés sur sa mise en jeu par Swiatek. Cette dernière ne disputera donc pas sa 20e finale sur le circuit WTA.

“Elle a vraiment commencé à très bien jouer à partir de 5-4 dans ce deuxième set en prenant sa chance et en trouvant aussi quelques lignes. Ensuite je me suis frustrée dans le troisième set parce que je ne tenais pas mon service, mais je savais qu’elle aussi avait des soucis au service alors j’ai juste tout fait pour rester au contact afin de me donner une chance”, a commenté Pegula.

Il y a eu de belles choses pendant ce match mais aussi beaucoup de baisses de régime, de quoi laisser un goût de rendez-vous manqué, à peine compensé par les rebondissements divers et variés.

Pegula, 3e joueuse mondiale à la WTA, affrontera désormais pour le titre la gagnante du match entre la Kazakhe Elena Rybakina, tête de série n°3, et Liudmila Samsonova, tête de série n°15.

La tenniswoman américaine l’avait emporté contre la lucky loser kazakhe Yulia Putintseva (6-4, 6-4), contre l’Italienne Jasmine Paolini (6-4, 6-0), et contre la tête de série n°6 Coco Gauff (6-2, 5-7, 7-5), lors des précédents tours du tournoi canadien. Swiatek, numéro un au classement WTA, avait elle écarté Karolina Pliskova (7-6 [6], 6-2), la tête de série n°14 Karolina Muchova (6-1, 4-6, 6-4), et la qualifiée américaine Danielle Collins (6-3, 4-6, 6-2).

L’autre demi-finale à Montréal (WTA 1000, dur, 2.788.468 USD) :

  • Elena Rybakina – Liudmila Samsonova : programmé samedi



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button