Basket-ball

Le camp de basketball de Rouyn-Noranda, une affaire de famille … – Radio-Canada.ca


Il y a de l’action cette semaine dans les gymnases du Cégep à Rouyn-Noranda, où plusieurs dizaines de jeunes prennent part à un camp de basketball.

L’une des personnes derrière ce camp est nul autre que Steve Jolin, alias Anodajay, rappeur et producteur de disques bien connu, mais aussi joueur de basketball depuis sa jeunesse.

Ça fait huit ans qu’on a créé ça, indique-t-il. Nous sommes une belle équipe d’entraîneurs, dont ma conjointe Annie, qui porte ça à bout de bras elle aussi. Le développement d’un sport dans une région passe nécessairement par les intervenants et les entraîneurs. Plein de gens viennent et donnent de leur temps, ce qui explique pourquoi ça fait huit ans que nous sommes capables d’organiser ce camp.

Ce camp est une affaire de famille chez les Jolin, alors qu’Éli, le fils de Steve, fait partie du personnel d’entraîneurs.

On fait des ateliers et comme il y a des jeunes qui n’ont jamais joué au basket, il faut leur montrer la base avant de commencer à leur montrer des moves, souligne Éli. On travaille sur des aspects comme le dribble, le lancer et les passes, en essayant de leur donner la piqûre du basket.

Les participants ont entre 9 et 15 ans environ. Ça commence à partir de la 4e année du primaire jusqu’au secondaire 3, précise Steve Jolin. L’idée, c’est de les initier au basketball et de les faire grandir. On veut être capable de rivaliser un peu quand on sort de la région, il faut donc commencer jeune, parce que ça débute très jeune ailleurs.

Le camp estival de basketball de Rouyn-Noranda est fort populaire auprès des jeunes.

Louis Jalbert – Basketball Rouyn-Noranda

Un vide comblé

La création de ce camp estival de basketball est en quelque sorte venu combler un vide. Moi, Annie et les entraîneurs qui s’impliquent, on a grandi dans le basket, signale Steve Jolin.

Il y avait des camps estivaux quand nous étions au secondaire, mais ça faisait longtemps qu’il n’y en avait plus. On a donc décidé de créer l’Association de basketball de Rouyn-Noranda, avec plusieurs entraîneurs. On s’est dit : on va faire un camp et on a créé le Mini Plus, le samedi matin, pour les plus petits. On essaie donc de s’impliquer un peu pour combler le vide mais aussi pour redonner dans notre passion, raconte-t-il.

Ce camp est d’ailleurs fort populaire auprès des jeunes, puisque l’activité affiche complet d’une année à l’autre.

Les premières années, on faisait le tour des écoles pour la promotion, et maintenant, la réputation n’est plus à faire, et il faut le dire, on a plusieurs enseignants, plusieurs entraîneurs, ce sont des gens formés, c’est très bien encadré. Et dès que c’est annoncé, on fait deux ou trois publications sur les réseaux sociaux et toutes les places sont rapidement comblées. Les jeunes reviennent année après année; je me dis donc qu’on réussit à leur transmettre notre passion. On essaie de mettre le plaisir au centre de tout ça et je crois que c’est très apprécié, fait valoir Steve Jolin.

Éli Jolin en Division 1 collégiale

Après une belle carrière au secondaire, Éli Jolin se prépare à faire le saut en Division 1 collégiale avec le Cégep Ahuntsic, à Montréal.

Son père, qui a lui-même été un solide joueur au niveau collégial dans les années 1990 avec les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, reconnaît d’emblée que son fils est meilleur que lui au même âge. Je n’ai pas le choix de lui donner, il n’y a pas de doutes là-dessus!, lance-t-il en rigolant.

Mon père m’a initié assez tôt, fait remarquer Éli, qui rêve de décrocher une bourse afin d’aller jouer pour une université américaine, dans la NCAA. C’est le but ultime, exprime-t-il.



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button