Environnement

Ce robot lave les panneaux solaires sans utiliser d’eau – Révolution Energétique


Ce robot lave les panneaux solaires sans utiliser d’eau

Le robot nettoyeur sans eau Sandstorm / Image : Enel.

Le géant italien des énergies renouvelables et la startup de robotique Reiwa viennent de dévoiler un robot capable de nettoyer des panneaux photovoltaïques en autonomie et sans utiliser d’eau. Ce système pourrait contribuer au maintien des rendements des fermes solaires sans entamer leur impact environnemental.

La société Enel Green Power, poids lourd des énergies renouvelables en Italie, a développé avec Reiwa un robot nettoyeur des centrales photovoltaïques qui n’utiliserait pas d’eau. Appelée SandStorm, la machine autonome se rechargerait le jour grâce à l’énergie solaire et travaillerait la nuit sur batteries. Ce robot fonctionnerait sur la plupart des parcs photovoltaïques actuels. Adapté aux différentes inclinaisons des panneaux et à leurs irrégularités, il serait capable de passer d’un panneau à l’autre malgré un écart pouvant atteindre 50 cm. Grâce à une brosse spécifique, il ne nécessiterait pas d’eau pour nettoyer les panneaux.

Après de nombreuses phases de test dans le centre de recherche de Enel Green Power mais aussi sur une parcelle de 1 MW de la centrale espagnole de Totana, le robot serait désormais au point et efficace. Ainsi, le géant italien vient de passer commande pour 150 robots Sandstorm qui devraient équiper deux centrales du groupe en Espagne : Totana et Las Corchas pour un total de 135 MWc.

Le robot nettoyeur Sandstorm développé par Reiwa / Image : Enel.


À lire aussi
Ce robot peut installer des centrales solaires tout seul

Le défi du nettoyage des panneaux photovoltaïques

Le nettoyage des fermes solaires revêt une grande importance, en particulier dans les zones désertiques ou l’action combinée du vent et de la poussière peut entraîner une baisse importante du rendement des panneaux. Compte tenu des surfaces en jeu, la robotisation du nettoyage est quasiment indispensable. À titre d’exemple, la centrale de Cestas et ses 300 MWc compte près de 983 000 panneaux. Ses dimensions hors norme ont nécessité la fabrication d’une imposante machine sur-mesure.

Aujourd’hui, faute de solution alternative, le nettoyage des centrales solaires se fait bien souvent à l’aide de nettoyeurs haute pression ou de tracteurs munis de brosses de nettoyage, entraînant des émissions de CO2 et l’utilisation de grandes quantités d’eau.  Dans ce contexte, SandStorm pourrait participer à améliorer le bilan carbone et environnemental des fermes solaires tout en permettant aux opérateurs de conserver un rendement optimal.


À lire aussi
Ce robot peut nettoyer les panneaux d’une centrale solaire flottante



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button