Santé

Prévention : bientôt trois consultations gratuites chez le médecin – La Croix


C’est une des mesures du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Trois consultations chez le médecin prises entièrement en charge par l’Assurance-maladie, sans avancer aucuns frais, seront proposées aux Français, a annoncé François Braun, ministre de la santé, dans LeJournal du dimanche du 18 septembre.

L’objectif est d’inciter chacun à réaliser un bilan sur sa santé physique et psychique, afin de limiter au maximum les risques de dépression, d’addictions ou de développement de maladies graves, entre autres. Ces rendez-vous médicaux devront s’effectuer à des âges décisifs dans la vie des patients (25, 45 et 65 ans), qui correspondent également « à des rappels de vaccins », explique Luc Duquesnel, président de la Confédération des syndicats médicaux de France (CSMF).

Des âges clés

Si le contenu exact de ces consultations, qui « dureront au minimum trente minutes », précise Luc Duquesnel, est en cours d’élaboration par le collège de la médecine générale, le ministre de la santé en a déjà dévoilé les grandes lignes. Pour les jeunes de 25 ans, l’objectif sera de « faire le point sur les vaccins » et sur « les addictions ». Pour les personnes âgées de 45 ans, les médecins évoqueront le dépistage de cancers et feront un bilan sur «d’éventuels troubles de santé mentale », tels que les épuisements professionnels. Pour les aînés de 65 ans, les sujets abordés seront les inquiétudes « du départ à la retraite » et les risques de développer des maladies.

« Les motifs et le contenu des consultations pourront changer en fonction des périodes de la vie et surtout du profil des patients, pour répondre à leurs besoins », ajoute Agnès Giannotti, médecin généraliste et présidente du syndicat MG France.

Une revendication des professionnels de santé

Cette réforme, décrite par les autorités comme un premier pas vers la médecine préventive, est appelée de ses vœux par tout le corps médical. «La santé, c’est des soins, mais également de la prévention, et en France nous sommes très en retard sur ce second point », relève Luc Duquesnel, dont l’organisation demande « depuis vingt ans » l’instauration de consultations de prévention, une des « missions premières » des généralistes.

La réforme ne devrait pas engendrer « une importante charge de travail supplémentaire pour les médecins traitants », souvent débordés, pointe Luc Duquesnel, qui estime que chaque médecin aura «en moyenne 15 consultations en plus par tranche d’âge et par an ». Ces rendez-vous médicaux pourront néanmoins se prévoir en amont, vu «qu’ils ne répondent pas à un besoin urgent ». Et ils entraîneront sur le long terme un gain de temps, car, « à chaque consultation, nous essayons d’ores et déjà de faire de la prévention », relève Agnès Giannotti.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button