Football

Coupe du monde féminine de foot : près de 5,7 millions de … – Libération


Coupe du monde féminine de football 2023dossier

Avec plus de 5,7 millions de téléspectateurs, le match entre les Bleues et les Matildas d’Australie a battu les records d’audience. Mais ces chiffres restent largement inférieurs à ceux des audiences de l’équipe de France masculine.

C’est une victoire pour le sport féminin de haut niveau. Près de 5,7 millions de téléspectateurs ont suivi samedi matin sur France 2 le quart de final haletant entre l’équipe de France féminine de football et l’Australie, selon les chiffres publiés dimanche par Médiamétrie. Il s’agit de la meilleure audience réalisée par une rencontre des Bleues lors de ce Mondial.

La rencontre très disputée, qui s’est soldée par la défaite des Françaises au terme d’une interminable séance de tirs au but (0-0, 7 tirs au but à 6), a réalisé 69,6 % de part d’audience (PDA). Ce sont donc près de sept téléspectateurs sur dix qui ont suivi le match dès 9 h 00, cet horaire matinal s’expliquant par le décalage horaire avec l’Océanie, où se déroule la compétition.

Leurs précédents matches avaient respectivement été regardés par 3,4 millions (France – Jamaïque sur M6 le 23 juillet), 4,3 millions (France-Brésil sur France 2 le 29 juillet), 3,9 millions (Panama – France sur France 2 le 2 août) et 5,2 millions de téléspectateurs (France-Maroc sur M6 le 8 août) de téléspectateurs.

Record malgré la menace d’un écran noir

Le record d’audience de l’équipe de France féminine de foot remonte à juin 2019, lors du Mondial en France, avec près de 12 millions de téléspectateurs (TF1 et Canal +) pour le huitième de finale victorieux contre le Brésil. Ces audiences restent toutefois largement inférieures à celles réalisées par l’équipe de France masculine. A titre de comparaison, son quart de finale victorieux contre l’Angleterre (2-1) au Mondial-2022 avait été regardé par 17,7 millions de téléspectateurs le 10 décembre dans la soirée.

La menace d’un écran noir a longtemps pesé sur l’édition 2023 de la Coupe du monde féminine, organisée en Australie et en Nouvelle-Zélande, en raison des réticences des diffuseurs audiovisuels occidentaux à sortir le chéquier face à des retombées d’audience très incertaines compte tenu du décalage horaire.

A l’issue d’un vaste accord annoncé mi-juin par la Fifa concernant une trentaine de pays, France Télévisions et M6 avaient acquis les droits de l’événement, permettant sa diffusion en clair dans l’Hexagone.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button