Politique Internationale

Pourquoi de plus en plus de pays veulent-ils adhérer aux BRICS ? – Entreprendre


Entreprendre – Pourquoi de plus en plus de pays veulent-ils adhérer aux BRICS ?

La quinzième réunion des dirigeants des BRICS se tient du 22 au 24 août en Afrique du Sud. L’expansion del’organisation est au cœur des discussions mondiales, avec plus de 40 pays ayant déjà exprimé leur volonté de rejoindre le bloc, et plus d’une vingtaine ayant officiellement posé leur candidature, indique le pays organisateur du sommet.

Pour Anil Sooklal, ambassadeur de l’Afrique du Sud pour l’Asie et les BRICS, de nombreux pays souhaitent rejoindre la grande famille des BRICS, ce qui témoigne de la confiance de la communauté internationale dans la capacité des pays BRICS à montrer la voie dans la résolution des problèmes mondiaux. Alors, d’où vient cette confiance ?

Selon les données du Fonds monétaire international, de 2001 à 2022, la part du PIB des pays BRICS dans le monde est passée de 8,4 % à 25,8 %. Au cours de la même période, la part du Groupe des Sept (G7) a chuté de 64,6 % à 42,9 %. Les données du cabinet britannique Acorn Macro Consulting publiées en mars derniermontrent qu’en 2022, à parité de pouvoir d’achat, la part des pays BRICS a dépassé celle du G7 dans l’économie mondiale.

Toujours selon les données du Fonds monétaire international, le volume global des échanges de marchandises des BRICS s’est élevé à environ 9.200milliards de dollars en 2022, soit une augmentation de 7,8 % par rapport à l’année précédente. Et le volume global des échanges de marchandises au sein des cinq pays BRICS s’est chiffré à 1.140 milliards de dollars, soit une augmentation de 13,3 % par rapport à l’année précédente.

Selon des responsables sud-africains, le sommet de Johannesburg discutera de l’approfondissement des règlements en monnaie locale entre les pays membres, y compris la mise en place d’un système de paiement commun. Si cela est finalement mis en œuvre, la coopération économique, commerciale et financière entre les pays BRICS devra s’accélérer. L’ancien ambassadeur de France aux États-Unis, Gérard Araud, a récemment écrit que la vitalité économique des pays BRICS aura un large impact sur l’économie mondiale. Certains médias brésiliens ont souligné que les résultats obtenus, depuis la création du mécanisme de coopération des BRICS, ont renforcé la confiance des pays qui souhaitent accélérer leur développement, tout en conservant leur indépendance.

En tant que nouveau type de mécanisme de coopération, les BRICS sont devenus une force importante pour piloter la coopération Sud-Sud et promouvoir la gouvernance mondiale. Sur le plan politique, les pays BRICS respectent la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de chacun, s’opposent à la politique du plus fort et résistent à la mentalité de la guerre froide et à la confrontation des blocs. Sur le plan économique, les BRICS détiennent 14,06 % des droits de vote à la Banque mondiale et une part totale de 14,15 % au Fonds monétaire international.

Pour l’économiste britannique Jim O’Neill, qui avait mis en avant le concept « BRIC », les économies émergentes auront davantage de droit à la parole dans les affaires mondiales, il s’agit d’une « nécessité ».

Les BRICS ne constituent pas un club fermé, ni un blocexclusif. En 2017, le sommet des BRICS à Xiamen a proposé le modèle de coopération « BRICS plus ». En 2022, le sommet des BRICS à Beijing a lancé le processus d’expansion de l’organisation. Ce nouveau mécanisme de coopération attend l’adhésion de beaucoup de partenaires animés d’une même volonté, afin de poursuivre un développement et une coopération à plus grande échelle. Selon certaines analyses, l’expansion des BRICS renforcera davantage la voix et l’influence des pays en développement dans les mécanismes internationaux.

Au fil des ans, bien que les pays occidentaux jouent les Cassandre au sujet des BRICS, de plus en plus de pays continuent à frapper à la porte des BRICS et participer à la coopération des BRICS. Cela témoigne de la forte vitalité et de l’influence du mécanisme de coopération des BRICS. Pour reprendre les commentaires des participants au 15e forum académique des BRICS en mai dernier, « la coopération des BRICS, c’est l’avenir ».



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button