Rugby

TF1, les gros refus d’Isabelle Ithurburu ! – Sports.fr


Devenue l’une des têtes d’affiche de la première chaîne cet été, Isabelle Ithurburu avait déjà été approchée par TF1 par le passé. Sans succès.

La troisième tentative aura été la bonne. Après près de quinze années à Canal+, Isabelle Ithurburu a en effet cédé au printemps aux avances de TF1. Mais la première chaîne aura donc dû s’y reprendre à trois fois avant de convaincre la Paloise. « Je travaillais sur Canal+ depuis quatorze ans dans les meilleures conditions (…) et je n’avais aucune raison de les quitter, a expliqué l’ancienne présentatrice du Canal Rugby Club au micro de «Buzz TV». C’était la troisième fois que TF1 venait me proposer de les rejoindre. Entre-temps, la stratégie de Canal+ a changé, la chaîne est devenue une plateforme et en dehors du rugby, je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre. »

Et cette fois, l’offre était des plus séduisantes puisqu’en plus d’incarner la Coupe du monde de rugby, TF1 lui proposait de prendre la suite de Nikos Aliagas à la barre de 50’ Inside, l’un des programmes phares de la une. La thématique n’était toutefois pas pour enchanter la native de Pau. « Je n’aime pas la presse people, depuis que j’en ai fait les frais, ça me sort par les yeuxJe sais le mal que ça peut faire et que tout est faux. Donc quand on me parle de 50’ Inside, la première chose qui me vient à l’esprit c’est cette appellation qui me freine, a-t-elle expliqué. Mais du coup, j’ai regardé l’émission et je me suis rendu compte qu’elle était classe, glamour et respectueuse. Les gens qui sont dedans ont décidé d’y être et de se livrer. Puis, j’ai pensé égoïstement à mon métier et l’interview qui est un exercice que j’adore. »

Mais jusqu’au 28 octobre, la journaliste jonglera entre la présentation de 50’ Inside et celle du Mag de la Coupe du monde après chaque rencontre diffusée par TF1. Elle sera donc en plateau ce jeudi en marge de la deuxième rencontre du XV de France, face à l’Uruguay. En espérant de faire un nouveau carton d’audience, comme ce fut le cas pour le match d’ouverture face aux Blacks.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button