Politique Internationale

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ? – Marocains du monde


À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030.

« Les ambitions du Maroc en matière d’énergies renouvelables présentent une proposition bénéfique aussi bien pour l’Europe que pour le pays lui-même », a déclaré Grammenos Mastrojeni, secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée, dans un entretien accordé à Arab News. L’une des ambitions du royaume est produire 52 % de son électricité domestique à partir d’énergies renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Cette initiative permettra de renforcer la transition énergétique propre du continent, mais aussi d’aider le Maroc à atteindre ses objectifs en matière de développement.

À lire :Le Maroc, numéro 1 mondial des énergies renouvelables


Le Maroc, porte d’entrée de l’Europe, peut compter sur l’accompagnement de l’UE. Celle-ci s’est engagée dans des programmes d’une valeur de 624 millions d’euros pour soutenir la transition du royaume vers « l’énergie verte », lutter contre la migration irrégulière et faciliter des réformes clés dans des domaines cruciaux comme la protection sociale, les politiques climatiques et l’administration publique. Autre ambition : le projet de construction du plus long câble sous-marin au monde (3 800 km) devant relier le Maroc au Royaume-Uni. Ce projet dont le coût global est estimé à 16 milliards de livres sterling fournira au pays 8 % de ses besoins en énergie électrique et génèrera des centaines d’emplois en Écosse. Le projet aidera le Royaume-Uni à atteindre son objectif zéro émission nette de carbone d’ici à 2035. Les investisseurs britanniques et des Émirats arabes unis promettent déjà un apport financier de 30 millions de livres sterling (34,8 millions d’euros).

À lire :Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Des entreprises comme Wave Beat accompagnent le Maroc dans sa dynamique, celle de passer des sources d’énergie traditionnelles à des solutions respectueuses de l’environnement, sa recherche de solutions de pointe. « L’entreprise est animée par un sens aigu des responsabilités envers la société et l’environnement, indique Mohamed Taha el-Ouaryachi, cofondateur de Wave Beat. Nous tentons de contribuer de manière significative à la transition énergétique en cours au Maroc. »



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button