Rugby

Mondiaux de natation : Léon Marchand sacré champion du monde … – franceinfo


Le nageur français de 21 ans a remporté le troisième titre mondial de sa jeune carrière, dimanche.

Pour ceux qui en doutaient encore, la star des Mondiaux de natation, c’est lui. À 21 ans, Léon Marchand a battu le record du monde de la légende américaine Michael Phelps, dimanche 23 juillet, dès la première journée de compétition à Fukuoka (Japon). Il s’offre un troisième sacre mondial après ses titres mondiaux à Budapest sur le 400 m quatre nages et sur le 200 m.

Au Pays du Soleil Levant, le Toulousain a illuminé le bassin et coiffé tous ses concurrents, touchant le mur après seulement 4’02”50. Il bat le temps de Michael Phelps (4’03”84) de plus d’une seconde. Meilleur temps des séries plus tôt dans la journée, l’Américain Carson Foster termine 2e (4’6”56), devant le Japonais Daiya Seto (4’9”41).


France TV

“C’était incroyable, c’était la course la plus douloureuse que j’ai jamais réalisée, s’est félicité le Français au micro de France Télévisions. Le meilleur est encore à venir.” Il l’avait déjà annoncé la veille : “le record du monde est une étape. Que ça se fasse demain (dimanche) ou dans un an à Paris, ça ne change rien.” 

Ce nouveau sacre mondial lui permet d’égaler Laure Manaudou, qui avait elle aussi décroché trois titres en individuel. Encore engagé sur le 200 m papillon, le 200 m brasse et le 200 m, il a désormais l’occasion de dépasser d’une unité Camille Lacourt, recordman français du nombre de victoires aux Mondiaux avec 5 sacres, dont 4 en individuel.

Un record vieux de 20 ans et 342 jours

Sous les yeux de Michael Phelps, présent à Fukuoka pour la télévision américaine NBC, le nageur de 21 ans n’a pas tenu à faire durer le suspense jusqu’aux Jeux de Paris, explosant complètement le temps historique établi par son illustre aîné. Ce record du 400 m quatre nages, l’Américain aux 23 titres olympiques l’a décroché le 15 août 2002. Léon Marchand n’avait alors que trois mois.

Pendant 20 ans et 342 jours, personne n’est parvenu à faire mieux que l’Américain, qui s’est donc amusé, par la suite, à améliorer son temps à sept reprises pour le porter à 4’03”84, le 10 août 2008, aux Jeux de Pékin. C’était sans compter sur l’ovni des bassins qu’est Léon Marchand, qui a confirmé toutes les attentes placées en lui.

Stratosphérique lors de sa finale du 400 m 4 nages, Léon Marchand a battu le record de Michael Phelps et remporté un deuxième titre de champion du monde consécutif dans la discipline. La légende américaine de la natation a pris le Français dans ses bras avant son arrivée sur le podium.

Tout sourire, les deux hommes se sont retrouvés sur le podium de Fukuoka. Comme un symbole, c’est Michael Phelps qui est venu remettre la médaille d’or à son cadet, tel le flambeau de l’ancienne génération confié à la nouvelle.





Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button