Éducation

Florence, 67 ans et poussée vers la retraite, va finalement pouvoir … – RMC


Il y a quelques mois, Florence, enseignante, avait contacté “RMC s’engage pour vous” car elle ne pouvait pas continuer à enseigner à la rentrée, poussée à la retraite contre sa volonté. A trois semaines de la rentrée des classes, elle va finalement bien pouvoir continuer à donner des cours à ses élèves avec le passage de la réforme des retraites.

Proche de la retraite, bien malgré elle. Florence est institutrice dans la même école depuis 42 ans, à Dourdan (Essonne). Après toutes ces années, elle a toujours la même motivation pour enseigner à ces CM1/CM2. A presque 67 ans, elle veut absolument continuer à travailler.

67 ans est un âge pivot puisqu’il s’agit de la limite d’âge dans la fonction publique. Florence était donc contrainte à la retraite forcée: “C’est une passion qui m’anime. J’ai toujours été dans cette école. J’ai les enfants de mes premiers élèves”, raconte-t-elle.

“Il y a plusieurs fois, j’ai pleuré. Heureusement que les enfants sont encore là. Si la personne est apte, qu’elle est encore dynamique, je pense qu’on devrait pouvoir avoir cette dérogation” explique Florence

Un départ repoussé avec la réforme des retraites

Depuis notre première enquête, Florence a été entendue. Ou plutôt, les choses ont fait qu’elle a été entendue. En effet, avec la réforme des retraites, ceux qui, comme Florence, souhaitent travailler le plus longtemps possible peuvent prolonger jusqu’à 70 ans et, ce, même les fonctionnaires. Les décrets d’applications sont parus pendant l’été.

L’académie de Versailles, dont dépend Florence, l’a donc maintenue à son poste, le temps de faire toutes les démarches. Aujourd’hui, elle est assurée de reprendre les cours à la rentrée dans la même école et compte bien enseigner trois ans de plus.

“Il me reste trois ans, j’en profite un maximum: décorer la classe encore plus pour Noël faire des projets avec les enfants, faire des choses qui sortent de l’ordinaire j’ai des projets, des idées, j’ai envie de continuer

>>> Retrouvez toutes les enquêtes de “RMC s’engage pour vous” en podcast sur le site et l’appli RMC

Un été studieux

Florence a passé son été à travailler. Elle a préparé un voyage scolaire en Angleterre, mis à jour ses dictées, organisé des activités autours des Jeux Olympiques de Paris 2024. Aujourd’hui, Florence a hâte d’être à la rentrée, malgré une petite appréhension:

“Je suis toujours émue, même après autant d’année. J’ai du mal à dormir, il me faut une nouvelle tenue, de nouvelles boucles d’oreilles. C’est un jour spécial et ça va être encore mieux que d’habitude cette année”

L’enseignante va revenir dans son école dès la semaine prochaine, pour décorer sa classe et donner des cours de soutien avant la rentrée officielle, le 4 septembre.

Joanna Chabas avec Maxime Martinez

Top Articles



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button