Environnement

Parcey. Pollution : les activités nautiques restent interdites dans la … – Le Progrès


Au pied du pont de la RD 905, sur un panneau, deux affiches attestent de l’interdiction concernant la baignade et autres activités nautiques. La première est un document de l’Agence régionale de santé, qui informe : « Les dernières analyses en date du 31 juillet mettent encore en évidence la présence de cyanobactéries toxigènes supérieures aux normes et surtout de toxines supérieures aux normes. » Le document donne des précisions sur ce qu’il faut éviter : « Ne pas se baigner, ne pas laisser les enfants jouer au bord de l’eau, ne pas pratiquer d’activité nautique, ne pas consommer de produit de la pêche, ne pas laisser les animaux de compagnie aller dans l’eau ni boire. »

La cyanobactérie peut provoquer, toujours d’après l’ARS, « des irritations de la peau et des muqueuses, des maux de ventre, des nausées, des vomissements, des maux de tête, voir des étourdissements ». Il est aussi souligné : « En cas d’ingestion, les animaux de compagnie peuvent présenter des symptômes graves. »

Du côté de la municipalité, un arrêté en date du 1er  août, reprend les principales consignes de l’ARS, mais rappelle : « Les contrevenants s’engagent à des poursuites conformément aux lois en vigueur et sont passibles des peines prévues par le Code pénal.

« Cette pollution nous interpelle »

Sur le site, samedi 12 août après-midi, un couple avec un petit chien reconnaissait ne pas être au courant : « Il n’y a pas de pancartes significatives qui indiquent cette interdiction et nous n’avons pas lu les affiches. » La dame se disait inquiète pour le petit chien : « Je crois bien qu’il a bu un peu d’eau, nous allons surveiller son comportement. Cela fait plusieurs années que nous ne sommes pas venus sur cette plage, cette pollution nous interpelle. »

Un autre couple avec deux fillettes, était tout aussi surpris : « Nous ne sommes pas du tout informés, et nous n’avons pas lu les affiches. Ce serait bien que des pancartes indiquent l’interdiction (*). Nos deux filles ont joué dans l’eau, nous les faisons sortir tout de suite. » Dans la foulée, les deux couples sont partis, mais ils ont pris la peine de lire les affiches.

(*) En 2021, lors d’une précédente pollution, la municipalité avait mis en place un dispositif signalétique pour alerter les baigneurs, plusieurs pancartes ont été vandalisées.

Côté amende, d’après le Code pénal, chaque contrevenant encourt une amende de 38 euros s’il se baigne sur un site où la baignade est interdite. Concernant les animaux, les conséquences peuvent être graves. L’animal peut montrer des troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées. Des troubles nerveux : perte d’équilibre, tremblement et hypersalivation. Il peut aussi présenter des difficultés respiratoires et avoir de la fièvre. Un conseil si l’animal a été en contact avec de l’eau contaminée : le laver et le rincer.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button