Politique Internationale

La Chine toujours au centre des préoccupations, le Cac 40 attendu … – Investir


Depuis plusieurs mois, la Chine voit se succéder des indicateurs révélateurs d’une économie en difficultés, ce qui reste encore une fois, ce mercredi, l’une des grandes préoccupations des investisseurs. Comme hier, la Bourse de Paris est ainsi attendue en repli, de l’ordre de 0,5% dans les premiers échanges.

Alors qu’un net rebond de la deuxième économie mondiale était espéré avec la réouverture post-Covid, c’est plutôt à un ralentissement inquiétant de la consommation auquel on assiste dans le pays. Le pays est même entré en déflation, l’inverse de l’inflation que connaissent les autres grandes puissances. La production industrielle de juillet a déçu hier matin et les chiffres du commerce extérieur inquiètent. L’investissement privé a chuté au premier semestre quand le chômage des jeunes de 16 à 24 ans grimpe à plus de 20% de la population active. Dernière mauvaise nouvelle en date, les prix des logements neufs ont baissé en juillet pour la première fois de l’année, passant d’une stagnation en juin à un repli de 0,2% le mois dernier, ce qui ne devrait qu’accentuer les inquiétudes concernant le secteur immobilier.

Dans ce contexte, une réponse vigoureuse de Pékin face à la faiblesse de son économie se fait toujours attendre. L’annonce mardi d’une baisse du taux de référence par la banque centrale pour favoriser les prêts à moyen terme été perçue par les marchés comme un coup d’épée dans l’eau. Ce faisant, les principaux indices boursiers asiatiques sont une nouvelle fois dans le rouge ce mercredi. Le Bourse de Shanghai cède 0,4% et l’indice Hang Seng de Hong Kong plus de 1%.

L’agence de notation Fitch a prévenu qu’elle pourrait même reconsidérer la note de crédit souverain A+ de la Chine. « Le ratio dette/PIB est un peu élevé pour un crédit ‘A’, si la Chine accroît son bilan pour soutenir l’économie », a déclaré James McCormack, responsable mondial des crédits souverains à Bloomberg TV. « Bien que Fitch ne s’attende pas à une telle évolution, une augmentation de la dette des entreprises et du secteur bancaire pourrait devenir un véritable handicap pour le gouvernement ».

De nombreuses statistiques au programme

Du côté des Etats-Unis, les grands indices ont reculé mardi, plombés par le secteur bancaire après qu’un analyste de Fitch a averti que l’agence pourrait abaisser les notes de crédit de plusieurs établissements, et pas des moindres puisque JPMorgan est évoquée, si l’environnement sectoriel devait être dégradé. JPMorgan a perdu 2,5%, Wells Fargo 2,3% et Bank of America 3,2%. La publication d’une hausse plus marquée que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis (+0,7% contre +0,4% donné par le consensus), qui souligne la résilience de l’économie face à la remontée des taux de la Réserve fédérale, n’a pas suffi à inverser la tendance.

Les marchés suivront dans la journée la publication d’une nouvelle flopée de statistiques de part et autre de l’Atlantique. A 11 heures, les données du PIB seront publiées par Eurostat pour la zone euro et le consensus Bloomberg table sur une confirmation d’une croissance de 0,3% sur avril-juin, comme en première estimation. A la même heure sera publiée la production industrielle de juin.

Aux Etats-Unis, la production industrielle est attendue pour 15h15, avant les stocks hebdomadaires de pétrole du département de l’Energie. Le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, qui s’est soldée par une hausse de taux d’un quart de point, sera publié après la clôture des marchés européens, à 20 heures. Ces minutes devraient montrer qu’une minorité de responsables de l’institution est favorable à un maintien des taux jusqu’à la fin de l’année, selon Bloomberg Economics. Dans le même temps, une majorité « a certainement maintenu lors de la réunion de juillet un optimisme prudent » quant à l’atterrissage en douceur de l’économie américaine, écrivent Anna Wong et Stuart Paul.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button