Affaires

Maison Burtin appose des étiquettes EAN 128 sur son champagne – Stratégies Logistique


La maison de champagne Maison Burtin a équipé son site de production de champagne, situé au château des Archers à Epernay, avec les solutions d’identification ZetesAtlas associée aux stations de pose d’étiquettes Zetes MD et au logiciel de préparation des commandes ZetesMedea. Ce projet s’inscrit dans une volonté de digitaliser et d’optimiser les processus de conditionnement et de picking ainsi que la traçabilité, depuis l’emballage jusqu’à la livraison des bouteilles de champagne. «  Le projet est né d’une demande de la grande distribution et de la logistique afin d’identifier l’ensemble de nos produits à l’aide d’un code EAN 128. Toutes les caisses de champagne sortant du site devaient être marquées à l’aide d’étiquettes adhésives comportant un ensemble précis et organisé d’informations » explique Bernard Guerbette, responsable travaux neufs et chef de projet chez Maison Burtin.

Impression d’étiquette automatisée


La solution ZetesAtlas, intégrée à l’ERP de l’entreprise, est utilisée pour le contrôle automatisé du marquage des cartons d’emballage sur leurs lignes de conditionnement, piloté depuis une interface opérateur centrale. La tête d’impression et le bras de dépose d’étiquette (station Zetes MD1500) ont été dupliqués sur chacune des lignes. A chaque passage de carton, une ou deux étiquettes sont imprimées et apposées afin d’identifier les caisses de champagne. Lors de la palettisation, la palette est filmée à l’aide d’un système équipé d’un plateau rotatif et d’une filmeuse automatique. Elle est ensuite identifiée et validée à l’aide de 2 étiquettes apposées sur 2 faces, via la station d’impression Zetes MD6000, avant d’être stockée puis expédiée en magasin. Après la prochaine étape d’installation de ZetesMedea,

Gains de productivité à la clé

Avec l’intégration très prochainement, Maison Burtin ajoutera un système de picking automatisé couplé à la technologie mobile. Cette solution aura pour but de remplacer son ancien mode de picking encore basé sur le papier. « Ce projet nous a permis de gagner en efficacité et en productivité grâce à la standardisation de tous nos formats d’étiquettes. Cela nous évite de devoir gérer plusieurs centaines de références d’étiquettes pré imprimées, puisque désormais les étiquettes sont renseignées automatiquement, ou de changer les bobines selon les différents formats d’étiquettes  », ajoute Bernard Guerbette.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button