Football

Football : après ceux de Bordeaux et de Saint-Etienne, des … – Centre Presse Aveyron


Des ultras du club mayennais menacent de faire la grève des encouragements, samedi lors de la réception du Rodez Aveyron football pour le compte de la 3e journée de Ligue 2. Quel impact pour le club aveyronnais ?

Jamais deux sans trois pour Rodez ? L’agression de Lucas Buades par un supporter descendu sur la pelouse du Matmut Atlantique de Bordeaux début juin ; une véritable bataille rangée entre les deux groupes de supporters des Verts, Green Angels et Magic fans, en plein parcage visiteur au stade ruthénois de Paul-Lignon samedi dernier ; et donc, maintenant, une tension plus que palpable à venir au Francis-Le-Basser de Laval ce samedi (coup d’envoi à 19 heures) lors de la 3e journée de Ligue 2. Le Raf n’est pas épargné par le comportement de certains des supporters des clubs qui lui font face. 

Un différend avec le président au sujet d’une banderole

Finalement, depuis les évènements à Bordeaux, seul le match à Ajaccio s’est tenu sans dérapage en tribune. Il faut dire que la partie inaugurale de la saison (1-1) s’est déroulée… à huis clos après les évènements qui avaient émaillé le duel entre Corses et Marseillais en Ligue 1 en fin de saison dernière.

Ce samedi en Mayenne, il n’y aura pas de huis clos. Mais peut-être bien du silence. Un silence pesant. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le groupe de supporters local, le Laval Crew, ces dernières heures sur les réseaux sociaux.

“Suite au dernier coup de force de notre président nous vous annonçons que le Bloc LC n’animera pas La Tribune crédit mutuel. Au gotan’s et socios de se responsabiliser et de voir si eux aussi veulent accepter des interdictions à la tête du client “, a fait savoir le groupe.

Interdiction commerciale de stade

 

En cause, des interdictions commerciales de stade prononcées par le club tango à l’encontre de plusieurs supporters après qu’une banderole a été déployée lors du match de reprise face à Angers, croient savoir nos confrères de France Bleu. ” Environ une dizaine de personnes seraient concernées pour une durée de six mois, précisent-ils. La banderole en question : “Kop de la butte, on a pas attendu Clermont pour savoir que vous aviez des têtes de cul”. C’était une référence à ce qui s’était passé lors du match d’Angers à Clermont la saison passée. Dans le parcage visiteurs, des ultras du SCO avaient montré leur postérieur au moment d’un tir de penalty clermontois.”

Et nos confrères de préciser : “Depuis son arrivée à la présidence du Stade Lavallois au printemps 2021, Laurent Lairy prône le fair-play et la bienveillance. Il ne veut pas entendre ou voir de messages d’insultes à l’endroit des supporters adverses au sein des tribunes.”

Les Aveyronnais sont donc désormais et malheureusement habitués à ces contextes tendus en tribunes. Qu’en sera-t-il ce samedi ?



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button