Basket-ball

NBA – « LeBron, Melo et Wade vont être bons, mais ce gars va être … – Parlons Basket


Lorsque LeBron James est arrivé dans la ligue, il était considéré comme le plus gros prospect jamais vu. Le Top 5 de sa Draft s’est finalement avéré historique, avec des noms qui ont réalisé d’immenses carrières, et le seul flop était celui considéré comme le plus gros crack…

En 2003, LeBron James est arrivé en NBA avec le statut de véritable crack. À vrai dire, beaucoup d’observateurs s’accordaient à dire qu’ils n’avaient jamais vu un joueur aussi talentueux débarquer dans la ligue. Cette cuvée était en fait une des plus incroyables de tous les temps quand on voit les noms qui sont sortis. Si le King paraissait monstrueux au sommet de la Draft, les quatre qui suivaient l’étaient quasiment tout autant.

Dans le Top 5 cette année là, on pouvait retrouver des joueurs qui ont créé une amitié indissociable avec le Chosen One. Au-delà de cette relation, ils sont surtout rapidement devenus de grands joueurs et ont marqué l’histoire. Parmi eux, il y a notamment Carmelo Anthony, qui est à ce jour le neuvième meilleur scoreur de la ligue ou encore Dwyane Wade, triple champion NBA sous les couleurs du Heat.

Un joueur était destiné à plus briller que LeBron dans sa Draft !

Compte tenu de la carrière absolument incroyable qu’ils ont réussi à réaliser, on aurait pu penser que Dwyane Wade et Carmelo Anthony avaient été sélectionnés en choix n°2 et 3, mais ce serait oublier l’existence de Darko Milicic. Le Serbe avait été choisi en deuxième position dans cette cuvée par les Pistons et Doc Rivers, à l’époque entraîneur des Celtics et consultant, voyait beaucoup de potentiel en lui :

Je regarde Darko Milicic s’entraîner avant chaque match. Je sais que LeBron James, Carmelo Anthony et Dwyane Wade vont être bons, mais ce gars va être encore meilleur qu’eux ! Je prends des risques et j’affirme que ce gars va être vraiment spécial.

Pour le coup, on ne peut pas vraiment dire que l’ancien des coachs des Celtics a eu le nez fin concernant l’ex-pivot des Pistons.

S’il était prometteur et qu’il a été choisi devant d’autres stars à la Draft, il n’a jamais vraiment réussi à s’imposer dans la ligue. Il a profité de l’incroyable épopée de Detroit en 2004 pour obtenir une bague, mais n’a pas du tout été un des protagonistes majeurs de cette belle aventure. Au final, il n’a été titulaire qu’à 208 reprises et affiche des statistiques en carrière assez médiocres pour un choix n°2.

Que ça soit lors de ses passages du côté de Detroit, de Memphis, de Minnesota ou n’importe où ailleurs, Milicic n’a jamais semblé atteindre son plein potentiel. Au final, il ne cumule que 6 points et 4.2 rebonds de moyenne en carrière. Inutile de rappeler les accomplissements de D-Wade, de Melo et encore moins de LeBron pour signaler que l’erreur de Rivers est manifeste…

Les carrières de LeBron James, Carmelo Anthony et Dwyane Wade sont toutes les trois iconiques. Pour autant, Marko Milicic était prédestiné à faire encore mieux selon Doc Rivers, mais le flop est monstrueux. Le Serbe a déçu bon nombre d’observateurs durant son passage en NBA…



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button