Criminalité

Pays-Bas: deux morts et deux blessés dans l’effondrement d’un pont : Actualités – Orange – Actu Orange


Une partie d’un pont en construction s’est effondrée mercredi sur des ouvriers dans une ville de l’Est des Pays-Bas, faisant au moins deux morts et deux blessés, ont indiqué les autorités locales.

La journée devait être festive avec la mise en place des parties du pont au-dessus d’un canal qui devait devenir l’un des symboles de la ville de Lochem. Mais, pour une raison encore inconnue, les câbles qui maintenaient l’un des arches du pont ont rompu, et l’arche s’est effondré par terre.

Une unité de commandement mobile a été mise en place avec des policiers, des ingénieurs et des pompiers et des drones survolaient les lieux, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.

Des équipes spécialisées ont dû s’employer pendant plusieurs heures à extraire le corps d’un des défunts, selon l’agence de presse néerlandaise ANP.

Le maire de Lochem, Sebastiaan van ‘t Erve, a déclaré que la communauté était choquée par l’accident, dont la cause n’a pas encore été déterminée.

“Nous planifions cette route depuis vingt ans. Nous développons la construction depuis cinq ans. Et en un jour, tout s’écroule, tuant deux personnes et en blessant deux autres. Nous sommes choqués”, a-t-il déclaré à l’AFP.

“Ma première priorité est d’être aux côtés des personnes touchées par ce terrible accident”, a-t-il ajouté.

Une journaliste du journal local De Stentor, présente sur place, a déclaré que des ouvriers étaient en train de lever une partie de l’ouvrage lorsque le drame s’est produit.

“Soudain, il y a eu un énorme bruit. L’arche entière a commencé à se balancer. Puis tout est tombé. Nous avons vu deux ouvriers tomber”, a-t-elle déclaré.

– “Extrêmement choqué” –

Le Premier ministre démissionnaire Mark Rutte a exprimé sur X ses condoléances aux proches des victimes après avoir pris connaissance des “tragiques informations faisant état d’un grave accident”.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du drame, qui s’est produit sous les yeux de plusieurs ouvriers mais aussi de nombreuses personnes venues assister à l’assemblage du pont. Un soutien psychologique a été mis en place pour les témoins de l’accident.

“Ce qui s’est passé, c’est qu’ils essayaient de soulever le pont. Vous pouvez voir les câbles. Le pont a commencé à se tordre. Cette partie du pont est tombée au sol”, a déclaré Andre Meilink, des autorités de sécurité, à la chaîne publique NOS.

Max Schurink, chef de projet de la province de Gueldre où se situe le chantier, a déclaré avoir vu l’accident de ses propres yeux et avoir été “extrêmement choqué”.

“Je suis très inquiet pour les collègues qui sont sur place”, a déclaré M. Schurink à De Stentor.

Selon lui, les conditions de travail sur le chantier étaient correctes. Il a appelé à ne pas “spéculer” sur les raisons du drame et à penser d’abord aux victimes et aux salariés touchés par l’accident.

“C’est déjà assez dramatique comme ça”, a-t-il déclaré.

publié le 21 février à 23h59, AFP



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button