Éducation

L’école primaire de Compton inaugure officiellement son agrandissement de 11 M$ – Le Progrès de Coaticook


COMPTON. Après un peu plus d’une décennie d’attente, trois demandes infructueuses et une délocalisation de quelques classes dans un pavillon voisin, l’histoire de l’agrandissement de l’école primaire Louis-Saint-Laurent de Compton connaît enfin un dénouement heureux. On a en effet inauguré officiellement les nouveaux locaux de l’établissement, vendredi matin (23 février).

Les élèves ainsi que le personnel de l’école étaient fébriles d’inviter les nombreux dignitaires à découvrir leur nouvel espace d’apprentissage, construit au coût de 11 millions de dollars, au dernier décompte. 

Parmi les nouveautés, notons le vaste hall d’entrée doté d’une grande fenestration. Un carrefour d’apprentissage fera office de bibliothèque. C’est à cet endroit qu’on retrouvera tout le matériel numérique ainsi que les livres prêts à être empruntés par ces jeunes lecteurs. Le gymnase a lui aussi été agrandi, doublant pratiquement sa superficie. Cette infrastructure bénéficiera tant aux élèves qu’à la communauté. 

Grande première, du moins en Estrie et peut-être même dans la province, une classe extérieure a été aménagée sur le toit de la nouvelle aile. Notons également que cinq classes de maternelle se retrouvent dorénavant à même l’école, elles qui se trouvaient par le passé au pavillon Notre-Dame-des-Prés, de l’autre côté de la rue. 

Un sentiment de fierté a envahi Émélie Beaulieu lorsqu’elle a découvert « en primeur » ces lieux, lors de la rentrée en septembre dernier. « J’accompagnais mes deux plus jeunes et j’ai eu une petite montée de larmes en passant les portes de ce fabuleux agrandissement », raconte celle qui a été présidente du comité de mobilisation Tous pour l’école Louis-Saint-Laurent.

« Nos années de mobilisation [pour la concrétisation de ce projet] se résument à de la débrouillardise et beaucoup d’huile de coude, poursuit-elle. Il y a eu des pleurs, des joies, des tonnes de rire et de la motivation. »

La députée de Saint-François, Geneviève Hébert, se souvient de l’engagement qu’elle avait pris de porter cet agrandissement aux instances concernées, lors de sa première campagne, à l’automne 2018. « À l’époque, je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, puisque je ne connaissais pas toutes les règles, souligne-t-elle, avec un sourire. Ce que je savais, par contre, c’est que Compton est une communauté tricotée serrée. Tout le monde s’est mobilisé pour faire valoir à quel point l’école est importante. Je suis fière d’affirmer que l’agrandissement de l’école Louis-Saint-Laurent est le plus beau succès de ma carrière politique à ce jour. »

Bien qu’il ait l’impression d’être « arrivé à la fin du film » [il a été élu en novembre 2021], le maire de Compton, Jean-Pierre Charuest, a tenu à saluer tout le travail effectué par le passé. « Il y a eu énormément de gens qui ont travaillé à faire avancer ce dossier et je tiens à les féliciter. L’école, c’est là où on crée le tissu social d’une communauté. C’est l’amorce de l’avenir. Grâce à ce projet, on voit le fruit de cet engagement. Dans cet agrandissement, on a vu que ça prenait patience et persévérance pour venir à bout des dédales administratifs », a noté le premier magistrat.

VERS UN NOUVEL AGRANDISSEMENT?

Alors que l’agrandissement de l’école primaire de Compton vient d’être terminé, il se pourrait que Louis-Saint-Laurent ait déjà besoin de nouveaux espaces dans un futur rapproché. « On sait que Compton est une communauté dynamique qui ne cesse de grandir, souligne le directeur général du Centre de services scolaire des Hauts-Cantons, Martial Gaudreau. On le voit par ses agrandissements et ses nombreux développements immobiliers. Peut-être que dans quelques années, il faudra se poser la question d’une autre aile, mais, pour l’instant, celle-ci répond à la demande. »

Les élèves pourront bientôt profiter de leur classe extérieure, aménagée sur le toit de la nouvelle aile de l’école.

De nombreux dignitaires ont participé à la cérémonie, dont le directeur général du Centre de services scolaire des Hauts-Cantons, Martial Gaudreau, le maire de Compton, Jean-Pierre Charuest, la présidente du comité de mobilisation Tous pour l’école Louis-Saint-Laurent, Émélie Beaulieu, et la députée de Saint-François, Geneviève Hébert.

Les dignitaires ont eu droit à une visite des espaces, dont celui de la classe extérieure, aménagée sur le toit de la nouvelle aile de l’école.

Les élèves ont chanté et offert des petits cadeaux aux gens qui ont participé au projet d’agrandissement. 

Les nouvelles classes de maternelle sont appréciées par le personnel enseignant.



Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button