Football

Football : le Maroc accueillera le CHAN 2018, en attendant la CAN 2019 – Jeune Afrique


Publié le 17 octobre 2017

Lecture : 2 minutes.

Fin du suspens ! Le Maroc est désormais le pays hôte du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018. C’est ce qu’a finalement décidé, à l’unanimité, le Comité d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF) réuni à Lagos le samedi 14 octobre.

Trois semaines auparavant, la Confédération africaine avait retiré au Kenya l’organisation de cette compétition, réservée exclusivement aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux, « au regard des retards accumulés et de différents rapports de missions d’inspection conduites dans le pays. »


la suite après cette publicité


Entre temps, le Maroc et la Guinée équatoriale avait présenté leur candidature pour abriter ce championnat, tandis que l’Éthiopie avait présenté un dossier non complet. « La Fédération éthiopienne a envoyé une manifestation d’intérêt sans une garantie gouvernementale », a précisé Ahmad Ahmad, le président de la CAF pour justifier la mise à l’écart de la candidature de l’Éthiopie.

Du 12 janvier au 4 février

Ainsi du 12 janvier au 4 février 2018, les stades de Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir vibreront au rythme du football africain, lors de cette 5ème édition du CHAN. « C’est une compétition qui prend de plus en plus d’ampleur et commence à attirer public et sponsors, nous confie une source fédérale. Mais surtout, c’est l’occasion pour le Maroc de confirmer sa capacité d’organiser des grands événements footballistiques. »

Le CHAN 2018 n’est, en fait, qu’un tour de chauffe pour le royaume. Le Maroc lorgne en effet avec insistance sur l’organisation de l’édition 2019 de la compétition continentale majeure : la Coupe d’Afrique des nations (CAN). La CAF, qui a décidé de porter le nombre de participants de 16 à 24 pays pour cette CAN, formule encore des doutes quant à la capacité du Cameroun d’abriter l’événement.

L’ultime challenge

Le Maroc, qui avait renoncé à l’organisation de la CAN 2015, en raison du risque de propagation du virus de l’Ebola, se retrouverait en pole position si la CAF venait à estimer que les infrastructures camerounaises ne sont pas suffisantes.


la suite après cette publicité


Le royaume est, par ailleurs, candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2026 et enchaîner des manifestations continentales servirait à renforcer son dossier et lui permettrait de rivaliser avec la candidature des pays d’Amérique du Nord : États-Unis, Canada et Mexique.

La Matinale.

Chaque matin, recevez les 10 informations clés de l’actualité africaine.

Image



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button