Technologie et Science

L’exploration spatiale entre dans une nouvelle ère – Siècle Digital


Odysseus d’Intuitive Machines est la première sonde commerciale à se poser à la surface de la Lune. De nombreuses autres missions similaires sont prévues, marquant les prémices d’une économie lunaire florissante à l’aube du programme Artemis de la NASA.

Le retour des États-Unis sur la Lune

Huit jours après avoir décollé à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX, Odysseus s’est posée à proximité du pôle Sud du satellite. La région, riche en ressources comme l’eau glacée, a été sélectionnée par la NASA pour le programme Artemis. Ce dernier marquera le retour de l’être humain sur la Lune, mais surtout l’instauration d’une base permanente sur celle-ci. C’est la première fois qu’un engin américain se pose sur la surface lunaire depuis près de cinquante ans.

Ce n’était pourtant pas gagné. Au cours des dernières heures avant l’alunissage, la sonde a dû se placer sur une orbite supplémentaire en raison d’un dysfonctionnement de son système de navigation laser. Les ingénieurs ont été contraints d’utiliser l’un des six instruments de sa charge utile scientifique pour mener à bien la mission.

Odysseus transporte notamment des instruments d’observation de la météo spatiale et une balise radio d’aide à la navigation. « Odysseus est bel et bien sur la Lune et fonctionne, mais il reste à voir si la mission peut atteindre ses objectifs », a commenté Tim Crain, directeur technique d’Intuitive Machines. L’atterrisseur, alimenté par l’énergie solaire, est censé mener des expériences pendant quelques jours.

Les prémices de l’économie lunaire

Cette mission s’inscrit dans le cadre du programme Commercial Lunar Payload Services (CLPS) de la NASA, dont l’objectif est de transporter des instruments scientifiques, des équipements et des engins spatiaux à la surface de la Lune afin de préparer les futures explorations humaines. L’entreprise, qui a établi un contrat de 118 millions de dollars avec l’agence spatiale, devrait réaliser deux missions supplémentaires. D’autres sociétés, à l’instar d’Astrobotic, vont également acheminer du matériel vers la Lune.

Intuitive Machines, entrée en Bourse en 2023, est spécialisée dans l’économie lunaire, qui est vouée à fleurir dans le cadre du programme Artemis. À terme, elle ambitionne de fournir une variété de services lunaires, allant des communications à la navigation et même à la production d’énergie.

Sa prochaine mission consistera à envoyer un alunisseur de même conception qu’Odysseus sur un autre site près du pôle Sud du satellite. Il transportera trois instruments technologiques de la NASA, dont une foreuse qui tentera de percer le sol de l’astre.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button