Environnement

Dans le Gard, des polluants éternels retrouvés dans l’eau potable – TF1 INFO


L’association Générations Futures a publié mardi des résultats d’analyse des eaux de surface et de l’eau potable près de Salindres, dans le Gard.
Ce lieu a été choisi en raison des rejets liés à une usine chimique.
L’étude montre une contamination importante par les PFAS, des polluants éternels, jusqu’à 20 kilomètres autour de la zone.

Fin octobre, 34 communes du Rhône déposaient une plainte collective pour “mise en danger de la vie d’autrui” après des révélations sur les “concentrations alarmantes” de PFAS liés à des sites industriels. Mardi, c’est le Gard qui est concerné par le même sujet, selon une étude menée par l’association Générations Futures. Les PFAS, ce sont ces polluants éternels, qui s’accumulent avec le temps, dans l’air, le sol, les eaux des rivières, la nourriture et jusqu’au corps humain. 

Ces composés peuvent se retrouver dans des rejets industriels ou sur des sites d’enfouissement. Ils constituent une large famille de plus de 4 000 composés chimiques aux propriétés antiadhésives, imperméabilisantes et résistantes aux fortes chaleurs. Depuis les années 1950, ils sont largement utilisés dans l’industrie et dans des produits de consommation courante comme certains emballages alimentaires ou des lubrifiants. Certains sont d’ores et déjà interdits, mais la Commission européenne devrait soumettre un projet d’interdiction globale de ces composés chimiques ultra-toxiques aux États membres d’ici à 2025.

Dans le cas du Gard, qui fait l’objet de l’étude de Générations futures, il s’agit de rejets liés à l’usine chimique de la multinationale belge Solvay à Salindres. C’est en France l’un des cinq sites qui produit des PFAS avec deux autres sites à Pierre-Bénite, dans le Rhône, à Villers Saint-Paul, dans l’Oise et à Tavaux dans le Jura. 

Des concentrations exceptionnellement élevées de PFAS

Générations Futures

L’examen des rejets de l’usine, à dix endroits différents et jusqu’à 20 kilomètres du site, montre des concentrations “exceptionnellement élevées” de PFAS, notamment d’acide trifluoroacétique (TFA) et d’acide triflique. “Le TFA est utilisé comme matière première pour la fabrication d’autres produits“, explique Pauline Cervan, la toxicologue de Générations Futures, citant des pesticides fluorés ou des médicaments, tel le Prozac.

Les concentrations de TFA dans les eaux de surface “dépassent de loin les valeurs observées dans d’autres régions touchées par des pollutions aux PFAS, soulignant une situation particulièrement préoccupante autour de Salindres“, écrit Générations Futures. Or, “99,95% des PFAS retrouvés dans le rejet et les milieux sont des PFAS fabriqués par Solvay“, révèle François Veillerette, le porte-parole de l’association.

L’association a notamment comparé ses relevés avec des situations analogues en Allemagne et la concentration est bien plus forte dans le Gard. La contamination “serait même la plus importante jamais mesurée sur terre pour le TFA“, lit-on aussi sur le site de la RTBF, qui a mené une enquête parallèle avec France 3 Occitanie et Le Monde, également dévoilée cette semaine.

Au total, jusqu’à 14 PFAS ont été retrouvés dans les eaux de surface, pour lesquels la norme de qualité environnementale, proposée par l’Europe, mais non retenue par la France à ce stade, “est dépassée dans tous les prélèvements effectués“.

Des inquiétudes sanitaires

Le TFA a également été détecté dans l’eau potable des villes de Boucoiran et Moussac, en bordure du Gard, “à des concentrations 38 et 36 fois plus élevées que la norme européenne applicable à tous les perfluorés“.

Les effets sur les écosystèmes ont été identifiés, mais la science s’interroge encore sur l’effet cocktail de la présence simultanée de ces PFAS dans l’environnement. Des inquiétudes demeurent aussi pour la santé humaine. L’Allemagne a ainsi notifié auprès de l’agence européenne des produits chimiques son intention de classer le TFA en tant que toxique pour la reproduction.

À ce stade, les inquiétudes sanitaires n’ont pas été confirmées par des études scientifiques. Mais Santé Publique France doit dévoiler les résultats d’une enquête épidémiologique sur la prévalence des glioblastomes dans cette région. Il s’agit d’un cancer du cerveau très grave, et rare. 

Selon Génération Futures, des études “ont retrouvé un nombre significativement plus élevé de cas de cancers du cerveau à Salindres que dans le département du Gard et dans le reste de la France“. Si des pistes environnementales ont été étudiées, comme une exposition à des radiations, les recherches n’ont pas à ce stade porté sur une exposition aux perfluorés. 

“Nous demandons à Santé publique France de mener des investigations en prenant en compte l’hypothèse des PFAS“, indique Pauline Cervan. 

Ce n’est pas la seule demande de l’association, connue pour mener des prélèvements scientifiques pour documenter des pollutions, notamment liées aux pesticides. Elle demande ainsi une diminution des rejets autorisés de TFA et d’acide triflique. Car les seuils actuels, bien qu’ils permettent au site d’être en conformité, seraient actuellement trop élevés, selon l’association. Elle demande aussi une surveillance accrue de l’eau potable. 

Générations Futures s’apprête à saisir l’Agence sanitaire (Anses) pour évaluer l’impact de ces deux substances “sur la santé et l’environnement“. Enfin, des recours juridiques sont en cours : une plainte va notamment être déposée au pénal pour deux infractions ; un délit d’atteinte aux poissons et un délit de pollution aggravée des eaux.


Marianne ENAULT



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button