Divertissement

Artel – Cosquillas – WebThéâtre : : Actualité des spectacles, théâtre … – Webtheatre


Deux créations pour Jeune Public sont à la fois dépourvues de toute parole mise en phrases et chorégraphiées à partir d’un matériel élémentaire : pour l’un, l’argile et , pour l’autre ces figures que sont la ligne, le cercle et le triangle.

Alter ou le corps à corps avec la terre

La terre. Matière initiale. Élément de base pour notre planète. En prendre conscience à travers les chorégraphies et les sculptures de « Alter ».

Au commencement, un espace, un plateau de théâtre qui devient peu à peu partie intégrante de la représentation d’un univers car une femme est en train d’en parsemer la surface d’une matière pulvérulente ocre tandis qu’un musicien dans une calebasse en terre cuite suggère la sonorité d’un souffle.

Tout est en place. Voici le temps de l’édification d’un monde où tout est possible. D’abord, ce sont les traces de pas laissées par le trajet effectué par les deux protagonistes. Ensuite, elle seule, exécutant une danse exploratrice rythmée par des percussions minimales, y laisse traînées, arc de cercles, formes hybrides d’une géographique qu’une lumière verte, tout à l’heure, restituera comme carte d’état major.

Le temps est venu pour l’être humain d’investir cette étendue. Le duo s’empare de carottes d’argile, les dispose çà et là, comme autant de repères de lieux habités. La femme s’occupe de les personnaliser, en les pétrissant, parfois avec une violence vigoureuse. Monuments ou animaux ou figures fantastiques surgissent tandis qu’une bande son très acousmatique évoque ondées, convulsions, tremblements, inspirations… Chacun y verra agglomérations, murailles défensives, frontières fluctuantes, invasions dévastatrices en une cartographie géopolitique au travers des siècles.

L’Histoire se transfigure en histoires. La ballerine se servira aussi de cette terre-mère pour la rendre docile aux doigts qui la modèlent, lui accorder le rôle de vêtement ou de parure maquillante, lui accorder le privilège de la caresse ou de l’enveloppe protectrice ultime. Ainsi s’ajoute à l’historique collectif, l’individuel du rapport sensuel des humains avec leur terre.

Il y a de la performance dans le jeu de Miko Shimura qui fait littéralement corps avec la matière qu’elle manipule, dont elle charge la présence de symboles forts. Son comparse la seconde de sons, de mélodies étranges, ajoutant l’ouïe au toucher et à la vue.

La fin venue, les débats sont ouverts. Tant de pistes à suivre à partir de cette riche mise en scène d’une épopée humaine jamais terminée, de cette quête aussi des perceptions infinies que nos sens sont susceptibles de nous transmettre.

Rencontres du Théâtre Jeune Public Huy 2023

Centre culturel 18-19 août 2023 10h 14h

Durée : 35’

Dès 6 ans

Production : Nyash

Projet : Caroline Cornélis

Création, interprétation : Miko Shimura, Tom Malmendier

Collaboration artistique : Marielle Morales

Univers sonore :Tom Malmendier, Claire Goldfarb

Création lumières : Frédéric Vannes

Regard scénographique et plastique : Anne Mortiaux

Diffusion, développement : Ad Lib • Support d’artistes

Complicité : Ashida Junko – céramiste

Photo : © Carole Cuelenaere – Province de Liège

Soutien : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Centre culturel d’Andenne, BAMP – Brussels Art Melting Pot, festival Sauterelles, Théâtre La Montagne Magique, Centre Henri Pousseur et de la Roseraie

Cosquillas : Récréation d’un cercle, d’une ligne et d’un triangle

Pour les plus petits, voici un autre spectacle muet et dansé. Sa simplicité leur parlera directement. Elle les émerveillera lorsqu’ils verront surgir du noir absolu un cercle, une ligne et un triangle sous l’aspect d’une sorte de gros citron, d’une tuyauterie aux airs de manche à air grise et une tente de camping rouge provisoirement réduite à deux dimensions.

Chacun à son tour entreprendra d’explorer l’espace qui l’entoure. De faire connaissance avec l’autre, l’inconnu qu’ils rencontrent pour la première fois. De se méfier avant de s’apprivoiser. De collaborer après quelques heurts. La fable est radieuse. Elle est au surplus rigolote. Car il est surprenant de voir un fruit rondelet soudain doté de pieds et donc de mobilité, de voir un pataud tube genre gros ver de terre faire en quelque sorte le poirier. de voir un isocèle se transformer lui-même en tente pour vacancier.

Si l’adjectif n’était pas galvaudé, on dirait que c’est mignon. C’est en réalité plein de tendresse et la mise en vie d’un trio d’objets d’une grande banalité, plus triviaux qu’extraordinaires, devenir poétiques sous les projecteurs dans un théâtre où l’on cultive son imaginaire.

Rencontres du Théâtre Jeune Public Huy 2023

Hall Salle 1

21 août 2023 1h 14h

Durée : 40’

De 3 à 8 ans

Production : O quel dommage a.s.b.l.

Initiatrice : Clara Lopez Casado De Sandrine Clark, Clara Lopez

Avec Zosia Ladomirska Tom Mannaerts, Clara Lopez

Mise en scène : Julie Antoine

Accompagnement artistique : Isabelle Verlaine

Scénographie : Sandrine Clark

Compositeur : Mark Dehou

Création lumière : Gaëtan Van den Berg

Inspiratrice, illustration, graphisme : Laura Nicolas

Régie son et lumière : Grib Borremans

Credit Photo : Line Lerho

Diffusion Pierre Ronti (Mes Idées Fixes)

Production : Compagnie O Quel Dommage.

Coproduction : Cie de la Casquette, HET LAB (Hasselt) Pierre de Lune (Bruxelles).

Aide à la création : Fédération Wallonie-Bruxelles, Rayonnement Wallonie, St’art sa, lCentre culturel Brabant Wallon, Ambassade d’Espagne

Soutiens : La Roseraie, Centre culturel (Jodoigne), Wolubilis, Eklà pour tous, Centre de la Marionnette de la FWB (Tournai), Centre culturel Jacques Franck, Collectif H2Oz





Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button