Affaires

Le Medef va lancer son université d’été en plein différend fiscal avec le gouvernement – BFM Business


L’organisation tiendra sa grand-messe annuelle dès la semaine prochaine alors que le gouvernement a confirmé le report de la suppression de la CVAE, un impôt de production qui pèse particulièrement sur l’industrie.

Le Medef tiendra lundi et mardi son grand rendez-vous annuel de la rentrée, la Rencontre des entrepreneurs de France (REF), sur fond de conflit avec le gouvernement concernant sa politique fiscale vis-à-vis des entreprises. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui prendra la parole devant les patrons mardi, au lendemain de la Première ministre Elisabeth Borne, leur a certes promis qu’il ne dévierait pas “d’un pouce” de la politique de l’offre, mais il leur a aussi annoncé une mauvaise nouvelle.

Ainsi la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), un impôt de production qui pèse particulièrement sur l’industrie, ne sera pas supprimée dès l’an prochain comme prévu mais seulement en 2027. Un report qui permettra une économie de dépenses publiques de plus de trois milliards d’euros en 2024.

Remise en cause de la “fiabilité de la parole de l’Etat”

Pour le nouveau président du Medef Patrick Martin, qui a succédé en juillet à Geoffroy Roux de Bézieux pour un mandat de cinq ans, cet étalement remet en cause “la fiabilité de la parole de l’Etat”, alors que les entreprises ont besoin de visibilité. Les relations entre le Medef et le gouvernement, apaisées depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron en 2017, pourraient se tendre.

Patrick Martin souligne que le moment pour revenir sur une cette promesse d’allègement fiscal est mal choisi car les entreprises sont selon lui “sous pression, y compris par l’Etat lui-même, pour investir massivement, notamment sur la décarbonation”.

Transition énergétique, avenir des transports, rôle de l’Etat dans l’économie mais aussi les droits des femmes, le système éducatif, l’intelligence assistée, l’économie de guerre et même l’avenir des religions: le spectre des débats qui se tiennent à la REF brasse large. En dépit de tous les dangers et toutes les crises, “pour les entrepreneurs, demain ne meurt jamais”, selon l’intitulé de cette édition, qui reprend le titre d’un opus de la série de films de James Bond.

Concilier croissance et sobriété

De nombreux dirigeants de grands groupes français seront présents. La directrice générale de Veolia Estelle Brachlianoff, la PDG de Suez Sabrina Soussan et celui de Système U Dominique Schelcher s’interrogeront sur la possibilité de concilier croissance et sobriété, aux côtés de l’économiste Patrick Artus et de l’expert du climat Jean-Marc Jancovici. Les dirigeants de TotalEnergies Patrick Pouyanné et d’EDF Luc Rémont plancheront sur comment “soutenir la croissance sans dégrader le climat”, avec le climatologue Jean Jouzel et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Côté gouvernement, participeront aussi aux débats les ministres des Transports Clément Beaune, du Numérique Jean-Noël Barrot, du Travail Olivier Dussopt, de l’Enseignement et de la formation professionnels Carole Grandjean, des Comptes publics Thomas Cazenave et des PME Olivia Grégoire.

Le maire de L’Haÿ-Les-Roses Vincent Jeanbrun, dont la maison a été attaquée à la voiture-bélier début juillet durant les émeutes qui ont suivi la mort du jeune Nahel, tué par un policier, participera à un débat sur la crise de la démocratie, avec le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, l’avocat de Charlie Hebdo Richard Malka et la politologue Chloé Morin. D’autres personnalités politiques comme les présidentes des régions Occitanie Carole Delga et Pays-de-la-Loire Christelle Morançais, le président du groupe socialiste à l’Assemblée Boris Vallaud et le président des Républicains Eric Ciotti seront également présents.

Enfin, le volet international du programme de la REF a été bouleversé par l’actualité: le Medef avait lancé une invitation au président du Niger Mohamed Bazoum – qui l’avait acceptée – avant d’être séquestré fin juillet par des putschistes. Mardi se tiendra malgré tout à l’hippodrome de Longchamp, lieu de la REF, une Alliance des patronats francophones, avec des délégations d’organisations patronales de neuf pays africains, ainsi que du Cambodge et de Wallonie.

Top Articles



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button