Des sports

Athlétisme français : “On ne va pas créer des champions en un an”, s’alarme le champion olympique Jean Galfion – franceinfo


Aux championnats du monde d’athlétisme en Hongrie, la France n’a pour l’instant décroché aucune médaille. “Au lieu de polémiquer, il faut regarder ce qu’on peut sauver pour l’année prochaine”, pour les JO, estime Jean Galfione.

“On ne va pas créer des champions en un an”, s’alarme vendredi 25 août sur franceinfo Jean Galfione, champion olympique en 1996 à Atlanta et spécialiste du saut à la perche, alors que le bilan de la France en Hongrie reste scotché à zéro, et que l’espoir de remporter une médaille du côté de Kevin Mayer s’est envolé vendredi 25 août, l’athlète ayant dû abandonner sur blessure.

>> ENTRETIEN. Mondiaux d’athlétisme : les résultats de l’athlétisme français “ne vont pas s’arranger d’un coup de baguette magique”, s’inquiète Christine Arron

franceinfo : Kevin Mayer a-t-il bien fait de ne pas forcer aujourd’hui ?

Jean Galfione : Il n’a pas eu le choix. Les inflammations au tendon d’Achille sont difficiles à faire partir. Au pire, il aurait fait une première journée en serrant les dents, mais demain matin il se serait réveillé sans pouvoir enchaîner une deuxième journée. C’est beaucoup plus sage.

Renaud Lavillenie est blessé, Thibaut Collet est le seul Français à s’être qualifié pour la finale du saut à la perche aux Championnats du monde d’athlétisme, et Rénelle Lamote est la dernière rescapée française à Budapest. Croyez-vous en Thibaut Collet ?

Thibaut est un jeune perchiste qui progresse doucement depuis deux, trois ans, il a été plusieurs fois champion de France. Surtout, il est présent en qualifs pour être présent en phases finales. L’objectif pour lui, c’est de se classer le mieux possible, il n’a pas forcément un objectif de médaille car il y en a beaucoup devant lui au bilan. Néanmoins, c’est un compétiteur, un hargneux, quelqu’un qui aime la bagarre, qui se comporte très bien en championnat. On n’a pas d’espoir particulier mais ça fait du bien de voir un bon comportement de champion.

Les Jeux de Paris se tiennent dans moins d’un an, êtes-vous inquiet pour l’équipe de France d’athlétisme à cet horizon ?

Je suis inquiet depuis quelques années et je ne suis pas le seul.

“Aujourd’hui, on découvre que l’athlétisme français à haut niveau ne va pas bien, mais ça fait depuis pas mal d’années”

Jean Galfione, champion olympique 1996

à franceinfo

Les JO arrivent, quels ont été les moyens pour que l’équipe de France arrive de manière brillante sur cette vitrine pour la France et le sport ? Aujourd’hui, l’athlétisme est le sport numéro un des Jeux, et malheureusement on ne va pas créer des champions en un an. Ça fait sept ans que pas grand chose n’a été fait pour changer un système, ou mettre des moyens pour être en haut de l’affiche. C’est triste depuis quelques années.

>> Paris 2024 : ce qu’il faut savoir sur les processus de qualification des athlètes français aux Jeux olympiques, sport par sport

Comment expliquez-vous cela ?

Quand on fait du très haut niveau, on a des périodes et des phases compliquées. Quand on est dans le trou, on se retourne sur des périodes qui ont bien marché : on a connu l’athlétisme français au plus haut dans les années 2010, sous l’ère du DTN Ghani Yalouz, quand le directeur des équipes de France était Renaud Longuèvre. Ca marchait très bien, la suite a été plus compliquée. Ghani est au ministère, on ne fait plus appel à ses services, et Renaud a été viré et est en Israël. La grande question, c’est comment aider les athlètes, les cadres et les entraîneurs à être au mieux pour dans un an. Au lieu de polémiquer, il faut regarder ce qu’on peut sauver pour l’année prochaine.





Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button