Rugby

Boris Bouhraoua (Stade Français) après la victoire contre Oyonnax … – L’Équipe


Boris Bouhraoua (entraîneur assistant du Stade Français après le succès contre Oyonnax) : « Quatre points, c’est ce qu’on va retenir en faisant preuve d’humilité et en voulant retourner au travail. S’il y a bien quelque chose dans lequel on est confiant, c’est le caractère des joueurs, de ce groupe. Ce match-là, il fallait vraiment le gagner. Les joueurs ont su rester calmes, malgré l’indiscipline (2 cartons jaunes), malgré le fait de jouer sous pression, ils ont fait preuve de beaucoup de caractère pour aller chercher ce dernier essai, avec une bonne mêlée, une grosse pression de Rory, un ballon tombé. »

Sur les imprécisions : « C’est très clair pour nous, avec cette saison à rallonge avec la Coupe d’Europe, on veut impliquer tout le monde sur ce début de championnat. On a donc fait beaucoup de changements, ce qui induit moins d’automatismes, même si ce n’est pas une excuse, on travaille ensemble depuis six semaines, donc oui on a eu beaucoup de fébrilité et quelques mauvais choix qui nous ont fait jouer sous pression. Quand on joue sous pression, on voit quelques en-avants, quelques ballons tombés, on joue les duels à 50 %, on hésite, ce qui résume un peu ce qu’il s’est passé. On a notre part de responsabilité en tant que staff, on n’a pas su gagner le territoire, on n’a beaucoup joué chez nous. On ne peut pas jouer comme ça à l’avenir, il faut une remise en question du staff et les joueurs savent qu’on doit faire plus. »

« On est contents d’avoir pris 4 points mais la copie n’est pas terrible. »

Joris Segonds, Stade Français

Joris Segonds (ouvreur du Stade Français) : « Avant d’entrer sur le terrain, je savais qu’ils allaient venir avec des intentions. J’ai joué de nombreuses fois contre eux, pas simplement avec le Stade Français, je sais le tempérament et le caractère de cette équipe, aujourd’hui ils l’ont très bien montré. On est très heureux d’avoir pris 4 points parce que ça aurait très bien pu tourner de leur côté un paquet de fois. On a eu un petit peu de chance sur les buteurs, heureusement qu’ils ont eu plus d’échecs que nous. On est contents d’avoir pris 4 points mais la copie n’est pas terrible. »

Joe El Abd (entraîneur d’Oyonnax) : « Les imprécisions s’expliquent parce que c’est le début du championnat, on n’a pas eu beaucoup de ballons propres, en face c’était une équipe qui conteste beaucoup les rucks, c’est notre cas aussi, donc on ne leur a pas rendu les choses faciles. Mais ce qu’on a vu c’était un jeu âpre, de stratégie, qui au final a basculé sur un petit fait de jeu. Nous, on va passer très vite au prochain défi. »



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button