Politique Internationale

Notre sélection de bandes dessinées, comics et mangas, entre … – Le Monde


LA LISTE DE LA MATINALE

Les univers graphiques sont aussi variés et captivants que ceux dans lesquels leurs auteurs plongent le lecteur : roman d’apprentissage, farce féministe, quête existentielle… Les sorties de l’été ont dépaysé à plus d’un titre les journalistes BD et manga du Monde.

« Chumbo »  : une saga familiale brésilienne

Ambitieux projet que celui de Matthias Lehmann de balayer l’histoire récente du Brésil – le pays de sa mère – à travers une saga familiale dont les protagonistes sont inspirés de parents proches. Six décennies de soubresauts politiques (1937-2003) traversent cette fresque au souffle épique, peignant les déchirements et les vicissitudes d’une dynastie désargentée de Belo Horizonte.

Impitoyable propriétaire de mines de manganèse, Oswaldo Wallace meurt trop rapidement pour accompagner le destin de ses cinq enfants, en particulier ses deux garçons, Severino et Ramires, que tout va opposer : le premier, intellectuel de gauche, deviendra écrivain ; le second, héritier du cynisme paternel, fraiera avec la dictature militaire pendant les « années de plomb » (1964-1984), point d’orgue d’un récit brassant les antagonismes et les névroses d’une société qui finira par élire Jair Bolsonaro au pouvoir en 2019.

Le rapport entre les classes, l’émancipation féminine et la difficulté à s’affranchir de sa condition sociale jalonnent ce tableau au style hachuré, riche en emprunts iconographiques des époques visitées, à rebrousse-poil des nombreux clichés qui accompagnent le Brésil. F. P.

De Matthias Lehmann, Casterman, 368 p., 29,95 €. Sortie le 30 août.

« Sur le bout des doigts » : vagabondage graphique

Colin Atthar n’est vraiment pas un jeune homme comme les autres. Son imagination foisonne au point qu’il est plus tout à fait sûr de savoir faire la part des choses entre le réel et le virtuel. Il faut dire que son petit démon – qui prend la forme d’un chat – ne lui mène pas la vie facile.

Témoignant d’un dessin et d’une pensée agiles, Sur le bout des doigts a tout du roman (autobio)graphique d’apprentissage. L’auteur de 24 ans, ouvertement LGBT, s’empare de l’occasion littéraire pour se livrer à une introspection et s’interroger avec dérision et pertinence sur nombre de sujets liés au genre et à la sexualité. Al. Du.

De Colin Atthar, Ankama, 136 p., 18,90 €.

« Jim » : très cher chien disparu

« A l’heure de la promenade, je ne t’ai pas vu. » Après le succès surprise de Son odeur après la pluie (Stock, 270 p., 20,90 euros), roman signé Cédric Sapin-Defour qui fut l’un des best-sellers de l’été, c’est au tour de François Schuiten de consacrer un ouvrage à son chien disparu.

Il vous reste 70.18% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button