Football

Le président de la Fédération espagnole Luis Rubiales refuse de … – L’Équipe


« Je ne vais pas démissionner ! » Par trois fois, Rubiales a scandé son intention de rester à la tête de la RFEF. « Un bisou consenti va me faire partir ? Allons… Je vais lutter jusqu’au bout. Jusqu’au bout. J’espère que la loi sera appliquée. » Alors que Jennifer Hermoso a réclamé dans un communiqué des « mesures exemplaires » et que la FIFA a annoncé ouvrir une procédure disciplinaire, le président de la RFEF n’en démord pas et a réaffirmé que ce baiser était mutuel et consenti. « Le désir que je pouvais avoir en donnant ce baiser était le même que celui que je pouvais avoir en embrassant ma fille, il n’y avait pas de domination ici. »

« Faux féminisme » et « meurtre social »

Si Rubiales a présenté ses excuses « auprès de ceux qui se sont sentis offensés », il a également vivement dénoncé une série d’accusations qui pèsent sur lui, n’hésitant pas à parler de « meurtre social » orchestré à son encontre. « À ces personnes qui veulent m’assassiner publiquement, je vais me défendre devant les juges. Je vais lancer des plaintes contre ces personnes. »

Le sélectionneur espagnol Jorge Vilda (à gauche) et Luis Rubiales (à droite) lors du Mondial 2023 en Australie. (Ch. Wilson/Presse Sports)

L’ancien arrière gauche de Levante a également dénoncé le « faux féminisme », un « fléau » qui représenterait un danger pour l’Espagne. « Le sensationnalisme du faux féminisme est un fléau. Une grande partie de la presse de ce pays va continuer de me tuer, mais ce qui m’importe, c’est la vérité », avant de mêler ses filles à la discussion : « Aujourd’hui, mes filles doivent apprendre une leçon : l’égalité, c’est faire la différence entre la vérité et le mensonge. Vous (ses filles) êtes le vrai féminisme, pas le faux féminisme qui existe. »

Javier Tebas dénonce une « victimisation grossière »

Luis Rubiales a achevé son discours en réaffirmant son soutien au sélectionneur de l’équipe féminine d’Espagne, Jorge Vilda, également décrié par de nombreux acteurs du football ibérique, allant même jusqu’à lui promettre une prolongation. Une prise de parole achevée sous les applaudissements de l’assemblée, à laquelle aucun club de Liga n’a souhaité envoyer de représentants.

Les réactions n’ont pas tardé à se faire entendre. Sur X (anciennement Twitter), l’ancien gardien de la sélection espagnole Iker Casillas a qualifié ce discours d’embarrassant, tandis que Javier Tebas, président de la Liga, s’est davantage attardé sur les mots de Rubiales. Dans un long message, il a tenu à rappeler les nombreuses accusations qui planent sur le président de la RFEF depuis plusieurs années, avant de se défendre des accusations de Rubiales le citant parmi les conspirateurs souhaitant sa déchéance : « Rubiales a intérêt à mentir et à me présenter comme un conspirateur pour se soustraire à ses scandales et à ses excès. […] Bien que l’astuce grossière de la victimisation ait fonctionné trop de fois, cette fois-ci, continuer à l’essayer est tout simplement ridicule. »

Des dénonciations qui montent jusqu’aux instances du pouvoir espagnol. Dans un message publié sur ses réseaux sociaux, Yolanda Diaz, ministre du Travail, a sommé le gouvernement de prendre des mesures urgentes envers Rubiales.

Luis Enrique : « Le président Rubiales a reconnu son erreur »



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button