Football

Football : Bergerac débute par un match nul – Sud Ouest


Un nouvel entraîneur, un changement tactique contraint en fin de préparation et lui aussi nouveau, un effectif largement revisité et rajeuni, il y avait de quoi s’interroger, vendredi 25 août, au moment de débuter le championnat pour les Bergeracois. Dans un match parfois balbutiant, ce qui est aussi logique, c’est par un nul (2-2) que les hommes de Yassine Azahaf lancent leur saison.

Malgré les manques de repères compréhensibles, ce sont eux qui entament le mieux la rencontre. Face à un bloc blésois très bas en 5-2-3, ils font tourner. Mais cela manque de rythme, parfois de justesse technique et de coordination dans les 30 derniers mètres, secteur où les espaces sont plus réduits. Il faut attendre douze minutes pour voir la première frappe du match, par M’Laab, au-dessus…

Un nouvel entraîneur, un changement tactique contraint en fin de préparation et lui aussi nouveau, un effectif largement revisité et rajeuni, il y avait de quoi s’interroger, vendredi 25 août, au moment de débuter le championnat pour les Bergeracois. Dans un match parfois balbutiant, ce qui est aussi logique, c’est par un nul (2-2) que les hommes de Yassine Azahaf lancent leur saison.

Malgré les manques de repères compréhensibles, ce sont eux qui entament le mieux la rencontre. Face à un bloc blésois très bas en 5-2-3, ils font tourner. Mais cela manque de rythme, parfois de justesse technique et de coordination dans les 30 derniers mètres, secteur où les espaces sont plus réduits. Il faut attendre douze minutes pour voir la première frappe du match, par M’Laab, au-dessus.

Alors que les deux équipes semblent se neutraliser, les Périgordins débloquent le match avec efficacité. Au départ, un dédoublement côté gauche entre Ducros et Neto, le latéral poursuivant son action pour adresser un centre au deuxième poteau vers Elissalt. Sa reprise de volée est écrasée mais arrive dans les pieds de Faty. Maitre détourne sa frappe de près, Escarpit se jette et pousse le ballon au fond des filets (1-0, 19e).

Le BPFC fébrile

Après cette ouverture du score qui aurait pu (dû) libérer les locaux, la tendance s’inverse. Le BPFC recule trop facilement son bloc, ce qui permet à Blois de prendre de l’assurance. La défense, manquant de sérénité, concède plusieurs corners, sans conséquence. C’est ensuite le trio offensif Reulier-Zennouhi-Capoue qui accélère. Ce dernier trouve un espace pour percuter, adresse un centre tir sur lequel Reulier se jette pour égaliser (1-1, 34e).

Au-delà d’une dernière situation pour Neto qui perd son duel en angle fermé, il n’y a plus rien à signaler dans une fin de premier acte qui prendrait presque des allures de match amical. La reprise permet de voir un autre rythme. Capoue accélère encore mais Laborde-Turon s’interpose du pied. Sur le contre, M’Laab lance Escarpit à droite. Celui-ci entre dans la surface et donne en retrait à M’Laab, qui décale Faty, qui finit de près (2-1, 51e).

Très vite, Yassine Azahaf fait alors entrer Husson à la place de Neto pour transformer son 4-4-2 avec un milieu en losange en un 3-4-3 utilisé en début de préparation estivale. Mais comme en première période, c’est Blois qui, une fois mené, prend le contrôle du match. Il faut toute la classe de Laborde-Turon pour que le BPFC reste en tête. De l’autre côté, Escarpit file seul au but, mais tergiverse devant le gardien (70e).

Les hommes de Yassine Azahaf reculent et concèdent trop de coups francs. Archimbaud en profite pour tenter sa chance plein axe à 25 mètres et égaliser (2-2, 83e). En fin de rencontre, le nul est presque heureux. Parfois intéressant, parfois en souffrance, Bergerac prend un premier point dans un championnat qui s’annonce serré.

La réaction

Yassine Azahaf (entraîneur de Bergerac). « Ce sont deux points de perdus car nous menons deux fois au score. Jusqu’au premier but, on est très bien dans le projet de jeu mais après, on a peur, on refuse le jeu et on sort de notre profil. Sans maîtrise technique collective, on court vers notre but et on concède trop d’occasions. »



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button