Santé

Santé. Pourquoi les employés seraient-ils moins productifs le … – Le Progrès


Un plaidoyer en faveur de la semaine de 4 jours ? On s’en doutait un peu, c’est maintenant prouvé : les employés de bureaux sont moins productifs en fin de journée et le vendredi. Des chercheurs de la Texas A&M University – School of Public health, dont les travaux ont récemment été publiés dans la revue Plos One, ont utilisé une nouvelle méthode pour estimer la productivité des employés de bureau, en s’appuyant sur l’utilisation de l’ordinateur.

Durant deux ans, en 2017 et 2018, ils ont mis en place des outils pour mesurer par exemple la vitesse de frappe ou encore l’activité de la souris, à différents jours de la semaine et différents moments de la journée. 789 employés d’une grande entreprise texane ont participé à l’expérience.

Productivité du lundi au jeudi

Résultats ? « Nous avons constaté que l’utilisation de l’ordinateur augmentait au cours de la semaine, puis diminuait considérablement le vendredi », explique Taehyu Roh, professeur adjoint au département d’épidémiologie et de biostatistique dans un communiqué de presse publié le 2 août. 

« Les salariés ont tapé plus de mots et réalisé davantage de mouvements de souris, ont plus cliqué et scrollé tous les jours du lundi au jeudi, puis beaucoup moins le vendredi », détaille-t-il.

Les différences de productivité s’exprimaient même aux différents moments de la journée. Ainsi l’utilisation de l’ordinateur baissait chaque après-midi, en particulier le vendredi après-midi. Ils « faisaient aussi plus de fautes de frappe l’après-midi, surtout le vendredi », ajoute le professeur adjoint.

Quelles conclusions en tirent les chercheurs ? Qu’il faut davantage de flexibilité au travail et réfléchir sérieusement à la mise en place de la semaine de 4 jours. Des mesures qui « pourraient rendre les employés plus heureux et plus productifs ».

Des employés moins stressés

Plusieurs études vont dans ce sens. Les résultats d’une vaste expérimentation britannique montre les bénéfices de la semaine de 4 jours. 61 entreprises l’ont testée durant six mois, sans perte de salaire. 92 % d’entre elles avaient décidé de maintenir cette nouvelle organisation à la fin de la période.

Dans le détail, 71 % des 2 900 employés déclaraient être moins sujets à l’épuisement professionnel et 39 % être moins stressés. Le nombre de jours d’arrêt maladie avait chuté de 65 % et le nombre de départs d’employés de 57 %, tandis que les chiffres d’affaires moyens des entreprises avaient augmenté de 1,4 %.

Pour Mark Banden du département de santé environnementale et professionnelle de l’étude de la Texas A&M Université, la flexibilité offre « aux travailleurs plus de temps avec leur famille et réduit ainsi les conflits travail-famille. Elle leur donne également plus de temps pour l’exercice et les loisirs, dont il a été démontré qu’ils améliorent la santé physique et mentale ». 



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button