Environnement

Point de rupture imminent ! La végétation de l’Antarctique est en … – Tameteo.com


Avec l’augmentation des températures, le vert prospère sur le continent blanc.

De nouvelles recherches ajoutent des preuves à un scénario déjà effrayant : les changements climatiques anthropiques sont responsables de nombreux impacts, événements extrêmes et transformations accélérées qui se produisent sur Terre.

Une étude de l’Université de l’Insubrie, en Italie, apporte de nouvelles révélations. Cette fois-ci, à propos du Continent Blanc. Selon la recherche, l’Antarctique devient de plus en plus végétalisée, et la cause est bien sûr l’augmentation globale des températures.

L’étude a examiné la superficie couverte par les deux seules plantes indigènes de la région – la fétuque antarctique (Deschampsia antarctica) et le colobanthus quitensis (une sorte de pâquerette) – entre 2009 et 2019, en la comparant aux relevés de cette végétation effectués au cours des 50 années précédentes. De plus, ils ont analysé l’évolution des températures et d’autres facteurs de l’écosystème.

L’analyse a révélé que les populations des deux plantes ont explosé au cours des 10 dernières années, et que l’augmentation enregistrée au cours de cette période était équivalente à celle des 50 années précédentes.

Les animaux piétinent la végétation et inhibent sa prolifération.

Les deux espèces connaissent une augmentation significative de la densité, en particulier sur l’île de Signy, une petite île au large des Orcades du Sud, qui est également un important site de nidification pour plusieurs espèces d’oiseaux marins.

Le taux de croissance des plantes, disent-ils, est corrélé à l’augmentation constante des températures qui ont été enregistrées en Antarctique depuis 2012. Mais un autre facteur lié à l’impact sur l’écosystème joue également un rôle important dans la progression du vert.

Moins d’animaux, plus de verdure

Selon l’analyse, un facteur favorisant la prolifération de la verdure est la diminution du nombre de phoques et d’otaries qui nichent sur l’île et qui, historiquement, limitaient la croissance des plantes en les piétinant.

Nous supposons que l’expansion surprenante des plantes est principalement due au réchauffement de l’air en été et à la libération de la contrainte de perturbation par les otaries, indique l’étude.

L’augmentation de la vie végétale sur l’île de Signy pourrait être le précurseur de transformations plus larges en Antarctique. Les auteurs de l’étude mettent en garde contre le fait que nous pourrions être en présence d’un “point de basculement”, un changement radical dans l’écosystème antarctique.

La fétuque antarctique et le colobanthus quitensis sont deux espèces indigènes de la région.

Les experts affirment que cette tendance va s’intensifier. Selon certains scénarios, les températures pourraient augmenter de 5°C à 6°C d’ici la fin de ce siècle, provoquant des changements dévastateurs sur le continent.

“Ce qui a été observé sur cette île antarctique pourrait être un prélude à ce qui finira par se produire sur une grande partie de ce continent dans les années à venir, en raison du réchauffement climatique”, a déclaré Peter Convey, auteur de l’étude.

“Il est prévu que la forte tendance au réchauffement se poursuive avec l’expansion des zones sans glace et avec la poursuite des impacts sur les composants abiotiques et biotiques des écosystèmes terrestres, y compris l’afflux d’espèces non indigènes”, affirme le document.

Ce changement rapide dans la végétation antarctique nous rappelle l’urgence de faire face à la crise climatique et souligne la vulnérabilité de l’un des écosystèmes les plus éloignés de la Terre face aux actions humaines.

“Ceci est la première preuve en Antarctique de réponses accélérées des écosystèmes au réchauffement climatique, confirmant des observations similaires dans l’hémisphère nord. Nos découvertes soutiennent l’hypothèse selon laquelle le réchauffement futur déclenchera des changements significatifs dans ces écosystèmes antarctiques fragiles”, indique l’étude.





Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button