Basket-ball

Le guide de l’AfroBasket féminin de la FIBA 2023 – FIBA


 

KIGALI (Rwanda) – L’AfroBasket féminin de la FIBA, qui se tient tous les deux ans, est de retour, tout comme la réjouissante perspective de voir certaines des meilleures joueuses d’Afrique en action.

Mais avant de vous préparer au tournoi regroupant 12 nations, FIBA.basketball vous présente son guide de l’AfroBasket féminin FIBA 2023.

QUAND : Le tournoi commence le vendredi 28 juillet et se termine le samedi 5 août.

Le nombre total de matchs du tournoi est de 28.

OÙ : Kigali a été officieusement désignée comme la capitale du basket-ball africain. Au cours des deux dernières années, la capitale rwandaise a accueilli les plus grandes compétitions de basket-ball du continent, notamment l’AfroBasket FIBA 2021 et la Basketball Africa League (BAL).

ÉQUIPES PARTICIPANTES : Les 12 équipes ont été réparties en quatre groupes de trois équipes chacun. Groupe A : Angola, Côte d’Ivoire, Rwanda ; Groupe B : Cameroun, Guinée, Mozambique ; Groupe C : Mali, Sénégal, Ouganda ; Groupe D : RD Congo, Égypte, Nigeria.

COMMENT SUIVRE LES MATCHS : Les fans qui souhaitent assister aux matchs à la BK Arena de Kigali peuvent acheter des billets sur la plateforme en ligne TICQET, selon la Fédération rwandaise de basket-ball (FERWABA). CLIQUER ICI POUR ACHETER VOS BILLETS.

Une autre option pour suivre l’AfroBasket féminin 2023 est le COURTSIDE 1891.

En savoir plus sur le programme complet du tournoi. CLIQUER ICI.

ENJEU : En plus de couronner les championnes d’Afrique 2023, les deux finalistes se qualifieront pour le Tournoi de qualification olympique féminin de la FIBA (WOQT) qui aura lieu en février 2024.

Selon le système de compétition de la FIBA, 16 équipes au total participeront à l’un des quatre WOQT mondiaux de la FIBA. Douze d’entre elles, dont l’hôte des Jeux olympiques de 2024 (la France*) et le vainqueur de la Coupe du monde de basket-ball féminin 2022 (les États-Unis), se qualifieront pour le tournoi olympique de basket-ball féminin.

Les prochains Jeux Olympiques auront lieu à Paris en 2024 du 26 juillet au 11 août.

NIGERIA : Vainqueur des trois dernières éditions du tournoi, le Nigeria tentera de devenir la première équipe – depuis le Sénégal dans les années 1970 – à remporter quatre championnats d’affilée.

Cependant, contrairement aux éditions précédentes du tournoi, où le Nigeria a facilement battu la plupart de ses adversaires, les D’Tigress – qui sont sur une série d’invincibilité de 19-0 en Afrique depuis 2015 – pourraient être mises à rude épreuve par leurs adversaires cette fois en raison de l’équipe relativement inconnue assemblée pour Kigali.

REMAKES : Il y aura un certain nombre de remakes au cours de la phase de groupe à Kigali.

Dans le groupe A, l’Angola affrontera la Côte d’Ivoire, une équipe contre laquelle les Angolaises s’étaient inclinées 62-57 lors du match de classement pour la septième place en 2021.

Dans le groupe B, le Mozambique a battu la Guinée 88-47 lors de l’édition 2017 de l’AfroBasket féminin à Bamako.

Le Nigeria a battu la RDC 79-46 en 2019 à Dakar

Dans le groupe C, le Sénégal détient un avantage de 2-0 sur le Mali. Les Lionnes ont non seulement battu le Mali 57-38 lors de l’édition 2015 du tournoi à Yaoundé, mais elles ont également battu leurs voisines maliennes 58-53 lors du Tournoi féminin préolympique d’Afrique 2019 à Maputo.

Dans le groupe D, le Nigeria connaît la RD Congo et l’Égypte.

Le Nigeria, champion en titre, a surclassé l’Égypte 106-72 à Bamako en 2017 et a pris le dessus sur la RD Congo 87-47 dans la capitale malienne, tandis que l’Égypte a expédié les Congolaises 99-72.

LE SAVIEZ-VOUS ? Aya Traoré est la seule ancienne MVP de l’AfroBasket féminin en lice à Kigali. Traoré, qui a fêté ses 40 ans le jeudi 27 juillet, a remporté le prix en 2009 et 2015.

Fatou Dieng

Alors que les Jeux olympiques de Paris auront lieu l’année prochaine, nous vous présentons une liste d’anciennes athlètes olympiques qui se rendront à Kigali :

Elizabeth Balogun et Pallas Akpanah (Nigeria/Tokyo 2020), Aya Traore et Fatou Dieng (Sénégal/Rio 2016), et Nadir Manuel (Angola/Londres 2012).

PLUS GRAND NOMBRE DE PARTICIPATIONS À L’AFROBASKET FEMININ : Nadir Manuel (Angola) et Aya Traore (Sénégal), deux fois championnes d’Afrique, et Sara Ogoke (Nigeria), trois fois championne d’Afrique, ont fait étalage de leur talent lors de six éditions du tournoi.

Manuel a participé aux éditions 2009, 2011, 2013, 2015, 2019 et 2021 ; Traoré a montré ses talents en 2007, 2009, 2011, 2013, 2015 et 2017 et Ogoke a participé au tournoi en 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 et 2021.

Manuel, Traoré et Ogoke sont suivies par Leia Dongue, star du Mozambique, qui, à 32 ans, a participé au tournoi à cinq reprises (2009, 2011, 2013, 2015 et 2019).

Nadir Manuel

YACINE DIOP v SORAIA DEGHEIDY : Yacine Diop (Sénégal) et Soraya Degheidy (Égypte), deux des joueuses à surveiller à Kigali, ont parcouru un long chemin.

En 2012, Diop a conduit le Sénégal au titre de championne d’Afrique des moins de 18 ans de la FIBA et a été nommée MVP du tournoi.

Degheidy a rejoint Diop dans l’équipe All-Tournament aux côtés de Houda Hamrouni (Tunisie) et du duo malien Mariam Koné et Aminata Traoré.


De gauche à droite : Aminata Traoré, Yacine Diop, Mariam Kone, Soraya Degheidy et Houda Hamrouni

Les deux arrières font les gros titres du basket-ball africain depuis plus de dix ans, bien qu’elles aient moins de 30 ans.

MOUSTAPHA GAYE : Plusieurs entraîneurs en sont à leur première expérience dans le tournoi. Le Sénégalais Moustapha Gaye est le seul à avoir remporté l’AfroBasket féminin (2009 et 2015).

ENTRAÎNEUR FÉMININ : Rena Wakama, récemment nommée par la Fédération nigériane de basket-ball, est la seule femme à diriger une équipe à l’AfroBasket féminin cette année.

PRÉDICTIONS : Le Mali, le Sénégal et l’Egypte semblent assez forts pour atteindre le podium.

FIBA





Source link

Elodie Dumas

Bonjour, je suis Elodie Dumas, une rédactrice d'articles en ligne qui dévoile le monde à travers ses mots. Ma formation à l'École Centrale de Nantes a façonné ma plume et éveillé ma passion pour l'écriture. Je parcours la toile avec des récits internationaux, explorant la culture, la société, et le monde du crime. Passionnée de sport et de voyages, j'explore aussi les coins les plus reculés. Mon engagement envers la transparence guide chacun de mes articles, apportant une authentique lumière à chaque sujet. Rejoignez-moi dans cette aventure où les mots peignent des images vives de cultures lointaines, de mystères criminels et d'horizons lointains.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button