Rugby

Rugby à XV – Nationale : Peter Betham, capitaine premier du Racing … – L’Indépendant


C’est une des grosses pioches du Racing Club Narbonnais à l’intersaison. Le centre ou ailier Peter Betham arrive en provenance de Provence Rugby. Il est le premier capitaine du RCN. 

Peter Betham ne passe pas inaperçu à l’entraînement. Il faut dire que l’international australien en impose du haut de son mètre 92 et de ses 98 kilos. Positionné comme premier centre ce samedi contre Chambéry, celui qui arrive en provenance de Provence Rugby, où il avait disputé 39 matches pour six essais inscrits en deux saisons, devrait faire mal aux défenses de Nationale.

À Narbonne, il vient d’être nommé capitaine même si, comme prévient Julien Seron, son manager, “notre capitaine, c’est Paul Belzons. Sauf qu’il est blessé pour quelques semaines. À partir du moment où notre capitaine est blessé, on a créé un petit groupe de leaders de jeu, de vie car l’un ne va pas sans l’autre et on a cherché un capitaine parmi ces joueurs-là”.

Des différentes discussions, un nom est vite sorti du chapeau. Celui de Peter Betham : “Il a beaucoup apporté pendant deux mois. On a beaucoup conversé, échangé et il a une légitimité pour être capitaine, vraiment, par rapport à ce qu’il amène en termes d’état d’esprit, ce côté fédérateur, transmission, intelligence et ça me paraissait un bon compromis en remplacement de Paul”, explique Seron.

Moi, je suis focus sur le premier match, sur Chambéry

Peter Betham, c’est la sérénité à l’état pur. Avant de rejoindre Aix-en-Provence en 2021, le Néo-Zélandais de naissance mais international australien avait disputé 63 matches de Top 14 (20 essais) et 20 de Champions Cup (12 essais). C’est la touche d’expérience que souhaitaient les entraîneurs du Racing Club Narbonnais dans leur nouvel effectif. “J’ai déjà été capitaine à Aix-en-Provence, explique le joueur avec un petit accent anglo-saxon. C’est difficile de s’intégrer tout de suite quand on arrive, dans un nouveau groupe, mais ici on a un bon groupe de leaders, avec de l’expérience. Mais le vrai capitaine c’est Paul. Que ce soit lui, moi, ou Charles Malet capitaine… On est prêt”. 

Charles Malet, que Betham connaît bien pour avoir joué avec lui à Provence Rugby, n’a pas été avare en conseil. Et nul doute que le Narbonnais y a été pour beaucoup dans son recrutement : “C’est vrai que c’est plus facile de s’intégrer quand tu connais bien les personnes comme Charles, Josh (Valentine)”. L’Australie, qui tient une place importante dans le cœur du joueur, qui a disputé le Super Rugby, notamment chez les Brumbies (2008-2009) et les Waratahs avec lesquels il a remporté le championnat en 2014 (2012-2015). 

Le premier bloc ? “Franchement il n’est pas compliqué. Moi, je suis focus sur le premier match, sur Chambéry. On verra la suite plus tard”. Place aux actes. 



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button