Affaires

Comment déconnecter… grâce à son smartphone : quatre applis … – Sud Ouest


On le sait tous, convaincre un accro du téléphone à lâcher son « doudou numérique » n’est pas une mince affaire mais pourquoi ne pas combattre le mal par le mal ? Plusieurs applications existent pour encourager la déconnexion et apprendre à mieux gérer son temps sur les écrans. Tour d’horizon.

Space : retrouver un équilibre

Gratuite, téléchargée plus de 800 000 fois, l’application Space, en finir avec l’addict veut vous aider à retrouver une vie équilibrée avec votre téléphone. Complètement personnalisable, elle compile les statistiques d’usage et permet de se fixer des objectifs. Vous pouvez ainsi observer vos progrès sur plusieurs mois et enclencher au fur et à mesure, de nouvelles contraintes. Assombrissement de l’écran, coupure des notifications pendant une période donnée, les possibilités sont nombreuses (sur Android et iOs).

Forest : plantez des arbres

Un jeu addictif pour combattre une autre addiction ? Le jeu Forest mise sur votre volonté et récompense votre temps de déconnexion. Plantez une graine virtuelle, et selon le temps défini en amont, faites pousser des arbres puis des forêts entières. Les arbres qui poussent sur votre écran vous permettent ainsi de jauger vos progrès. « Dès que votre travail demande de la concentration, plantez un arbre », encourage l’interface. Et si jamais vous craquez et reprenez votre téléphone, l’arbre va finir par décliner… (sur Android et iOs)

Sur le même sujet


« Digital detox » : ils passent des vacances déconnectées en Dordogne

« Digital detox » : ils passent des vacances déconnectées en Dordogne

La forêt domaniale de Lanmary, en Dordogne, classée zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) est une zone blanche. Pas de réseau. C’est ici que le camping Huttopia propose ses huttes, ses canadiennes et ses cabanes à des touristes sans téléphone portable. Reportage sans filtre

Sur le même sujet


Détox numérique : « Le téléphone ne nous rend pas plus bêtes »

Détox numérique : « Le téléphone ne nous rend pas plus bêtes »

Le professeur Marc Auriacombe, psychiatre et chercheur en addictologie à Bordeaux ne jette pas aux orties nos téléphones portables et autres applis. Selon lui, l’effet délétère sur notre cerveau et notre mémoire n’est pas prouvé. Tout est une question d’adaptation et de mesure

StayOff : radical mais efficace

L’application StayOff (« Temps d’écran + blocage » en français) est dans la même veine que « Space » avec toute une batterie de statistiques qui vous donnent la possibilité de mesurer votre addiction aux écrans. Vous pourrez néanmoins aller beaucoup plus loin en bloquant strictement des applis au bout d’un certain temps d’utilisation ou en fonction de plages horaires définies à l’avance. Afin de garantir votre sommeil, une fonction permet aussi de rendre inaccessible votre téléphone lorsque vous êtes au lit (sur Android et iOs).

Kids360 : pour déconnecter les enfants



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button