Environnement

Méga-bassines : Les militants écologistes du « Convoi de l’eau … – 20 Minutes


Après des jours de manifestations itinérantes, le « Convoi de l’eau », composé d’associations écologistes, arrive sur le Champ-de-Mars à Paris ce samedi à midi pour une conférence de presse. Des déclarations des porte-parole suivront à partir de 12h30, selon un communiqué des Soulèvements de la terre.

Le « Convoi de l’eau » repartira vers 14 heures, « rejoint par tous ceux et celles qui le souhaitent […] à travers la capitale pour rejoindre Montreuil où les attendent le festival d’écologie radicale Les Digitales pour une soirée festive », est-il ajouté.

« On a proposé le dialogue, ils l’ont refusé »

Le « Convoi de l’eau » qui s’était établi ces derniers jours devant le siège de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne à Orléans. Une délégation du « Convoi de l’eau » avait été reçue vendredi, pendant plus de cinq heures, par Sophie Brocas, la préfète de la région Centre-Val-de-Loire et coordinatrice de bassin, pour réclamer sans succès un moratoire sur les projets de bassines en cours.

Le dialogue a notamment échoué sur le chantier de Priaires (Deux-Sèvres), où des grilles ont été installées, signalant, d’après la délégation, le début imminent des travaux. « On a proposé le dialogue, ils l’ont refusé. (…) La bataille, on ne va pas la mener ici. On va la mener comme on sait la mener depuis des années, sur nos territoires, là où on est les plus forts », a insisté Julien Le Guet, sous les acclamations du public présent.

Un appel à ne pas revivre un Sainte-Soline

Membre elle aussi de la délégation, la porte-parole de la Confédération paysanne, Laurence Marandola, a reconnu « une forme d’échec » des négociations avec les autorités. « On a le sentiment que le dialogue a été nié par l’Etat. (…) Le sens de ce convoi, c’était de ne plus revivre un Sainte-Soline. (…) Mais s’il y avait des violences à l’avenir, l’Etat en porterait la responsabilité », a-t-elle ajouté.

« Puisque ce gouvernement refuse de mettre en œuvre un moratoire nous devrons le faire nous-même par de prochaines actions massives pour arrêter directement les chantiers », promettent les Soulèvements de la terre dans un communiqué.






Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button