Athlétisme

Perpignan-Concours canin : saut, obéissance, défense… une … – L’Indépendant


Créé il y  a 50 ans par Charles Long, le club d’éducation canine et de compétitions Perpignan Sports Canins accueille ce week-end des 26-27 août des champions du Ring (discipline canine fondée en 1906 en France). Les duos maître/chien se succèdent sur un terrain de 2,3 hectares, agrémenté d’obstacles. Le jury est composé d’Aurélien, un juge descendu de Paris, assisté de Thomas (Perpignan) et d’Henri (Marseille). 

Il se trempe avec un plaisir non dissimulé dans une large cuvette remplie d’eau. D’ici quelques minutes il entrera à son tour “dans l’arène” : le terrain de 2,6 hectares où se déroule ce week-end le concours national de ring canin, et où il sera jugé sur son obéissance, ses qualités sportives, son endurance, et sa capacité à résister aux chausse-trappes qui jalonnent le parcours de cette compétition. “Nous sommes prêts tous les deux. On a de la chance, aujourd’hui (samedi) nous avons une météo idéale pour concourir”, se réjouit Farah, la propriétaire perpignanaise de Rmex, pas peu fière de nous présenter son superbe berger malinois de 3 ans. Affûté comme un véritable athlète.

À une dizaine de mètres de là, les aboiements des congénères du refuge animalier de La Llabanère, parviennent jusqu’au terrain de compétition. Ils sentent la présence de la quarantaine d’athlètes de haut niveau formés et entraînés par leur maître depuis leurs 2 mois, au terme de leur sevrage. Le ring se partage en 5 épreuves sur 45 mn : sauts en hauteur et en longueur, obéissance aux ordres, rappel d’objets (étui à lunettes, paire de gants ou de chaussettes), suite en laisse et en muselière et refus d’appât.

Ce sont surtout des mâles (pas d’âge limite) qui concourent”, précise Sarah Long, la petite-fille de Charles, fondateur du club Perpignan Sports Canins. Elle est la propriétaire de Nins, un malinois de 5 ans multiprimé. “Et le plus souvent les participants sont des bergers allemands, des berges belges malinois (poils ras) et tervueren (à poils longs). Les femelles sont rares : plus sensibles, et surtout tributaires de leurs chaleurs, elles font de moins bonnes compétitrices, mais d’excellentes reproductrices, poursuit la jeune fille. Car tout est basé sur la génétique. Parmi les lignées de champions, les éleveurs repèrent vite les prédispositions de tel ou tel chiot. Après, c’est une question d’entraînements réguliers”, conclut Sarah. Elle est aussi la vice-présidente de ce club associatif, aux côtés de son père, Philippe, qui n’est autre que le fils de Charles. “Et oui, chez nous c’est une histoire de famille, où l’amour des chiens, et des animaux en général, se transmet depuis quatre générations puisque mon fils, âgé de 2 ans, a pratiquement grandi ici”, sourit-elle.

Quant aux binômes participants, venus de toute l’Occitanie et de la région PACA, ils n’auront qu’un seul but : totaliser un maximum de 400 points. 

Espace animalier chemin de La Llabanère. Ouvert de 8 h à 18 heures. Entrée libre.



Source link

Theo Lefevre

Dans le vaste océan du cyberespace, je suis Théo Lefèvre, un Journaliste Web captivé par les histoires qui se tissent à travers les fils numériques. Mon parcours à l'Université Américaine de Paris a façonné ma plume, tandis que mes curiosités se dévoilent à travers la science et la technologie, le monde des affaires, et l'athlétisme. Porté par mon passé de passionné de sport et d'économie, chaque article que je compose est un reflet transparent de mon engagement envers l'authenticité. Joignez-vous à moi pour explorer les méandres de l'innovation scientifique, les intrications du monde des affaires et les défis du terrain d'athlétisme, tout en partageant un voyage honnête et stimulant à travers mes écrits.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button